Rugbyrama

TOP 14 - Malgré une belle réaction, Brive perd encore

Malgré une belle réaction, Brive perd encore

Le 23/09/2017 à 22:44Mis à jour Le 23/09/2017 à 23:34

TOP 14 - Le CABCL n’en finit pas de traîner sa peine en ce début de championnat, lui qui vient d’aligner une cinquième défaite, face au Stade toulousain (19-22). Les Rouge et Noir ont même eu le bonus offensif en mains avant de le perdre sur un essai de Mike Tadjer, qui donne à Brive son premier point de la saison.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

Le suspens a finalement été total alors que l’on a longtemps cru que les Brivistes avaient laissé filer leur chance dans ce duel (19-22). Une ultime mêlée dans les 5 derniers mètres toulousains n’a pas suffi au collectif briviste pour inverser la tendance d’un match mal débuté, et pour remonter un retard au final rédhibitoire. Les Toulousains s’imposent pour la première fois à l’extérieur au terme d’une rencontre qu’ils ont globalement maitrisé, prouvant une progression dans leur jeu plus qu’évidente par rapport à la saison dernière.

Pourtant, l’essai de Mike Tadjer sur un porté (72e) a bien failli modifier le scénario d’un match qui semblait écrit dès le début de la seconde période. On joue la 54ème minute, Maxime Medard s’arrache pour terminer une action collective de 60 mètres. C’est alors l’essai du bonus offensif pour les Haut-Garonnais qui mènent sur le score de 22 à 9. Les joueurs d’Ugo Mola sont dominateurs mais se laissent finalement endormir par un faux rythme. Un soupçon de peur et de nervosité empêche aussi les Corréziens d’imposer vraiment leur jeu.

Une charnière Dupont-Holmes qui détonne !

Dans ce duel souvent haché, Toulouse doit son succès à sa charnière dont l’entente saute aux yeux. Antoine Dupont fait toujours les bons choix pour dynamiser et se montre décisif sur le troisième essai. Zack Holmes fait quant à lui preuve d’une belle vision pour alterner quand il le faut et faire avancer d’un bon coup de pied quand l’équipe n’arrive plus à franchir le rideau. C’est ce que l’on attend d’eux. Et Holmes est à créditer d’un essai fou, d’une percée après avoir manqué sa tentative de drop après un service de Marques (34e).

Le Stade toulousain s’impose de 3 points et doit aussi son salut à sa belle entame, marquée par l’essai en première main de Leonardo Ghiraldini, profitant d’un travail de Médard et Maestri (10’). Sans un perforateur digne de ce nom que peut être un Sisa Koyamaibole, ou un buteur à tout épreuve qu’est Gaëtan Germain, le CABCL est forcément amputé de deux pièces maitresses de son jeu assez restrictif et que l’enthousiasme ne suffit pas à rehausser. Après cinq journées, ce premier point de bonus défensif n’est qu’une maigre consolation.

0
0