Icon Sport

RUGBY - TOP 14 - Castres gagne à Oyonnax, qui continue de sombrer

Castres débloque son compteur à l'extérieur

Le 04/11/2017 à 20:30Mis à jour Le 04/11/2017 à 20:58

TOP 14 - Le CO s'est imposé sur le terrain d'Oyonnax, ce samedi, dans le cadre de la 9e journée. Les Castrais décrochent leur premier succès à l'extérieur et enchaînent une deuxième victoire. L'USO, de son côté, n'arrive toujours pas à décoller et compte maintenant six défaites de suite en championnat.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Castres s'exporte enfin ! Sur la pelouse du mal classé Oyonnax, le CO a livré une leçon de réalisme à Charles-Mathon. Derrière une entame parfaite auréolée de deux essais signés Babillot (17e) et Dumora (23e), les Tarnais ont concrétisé une grande majorité de leurs temps forts. Notamment grâce au pied de Benjamin Urdapilleta, auteur d'un 8 sur 8 face aux perches (hors drop) et de 22 points.

Malgré la réplique de Sobela (33e), le pied également impérial de Ben Botica, et une envie inégalable dans les dernières minutes, l'USO concède une sixième défaite de rang en Top 14. Qui plus est à domicile et sans bonus défensif.

Une mauvaise opération pour les Haut-Bigistes qui doutent encore un peu plus. A l'inverse, Castres trouve enfin la recette du succès à l'extérieur et remonte au classement.

Ils l'avaient ciblé, ce déplacement en terres haut-bugistes. Les Tarnais ont répondu présents pour s'offrir une première victoire à l'extérieur cette saison. Après quatre revers hors de leurs bases, les joueurs de Christophe Urios ont réalisé la prestation idéale pour repartir de l'Ain avec les quatre points ce samedi soir. Une semaine après son succès à domicile contre Agen, Castres a dominé une nouvelle fois un mal classé de ce Top 14, et parvient enfin à enchaîner.

Une défense solide, Urdapilleta des grands jours

Deux constantes expliquent en grande partie cette belle performance castraise. Au-delà d'une entame de match très bien maîtrisée, face à des Oyomen un peu trop apathiques, le CO a pu compter sur une défense appliquée malgré une indiscipline encore présente. Une défense qui s'est surtout révélée dans les dernières minutes de la rencontre. Alors que l'USO faisait le siège des 22 mètres et jetait ses dernières forces dans la bataille, Castres n'a pas cédé et a écœuré des Haut-Bugistes en manque d'inspiration et trop souvent inoffensifs.

La plus mauvaise attaque à domicile du championnat a également dû faire face à la botte impériale de Benjamin Urdapilleta. Auteur d'un 8/8 au pied (excepté un drop manqué) et de 22 points à lui tout seul, l'ouvreur argentin a porté son équipe. Lui permettant de concrétiser sur chaque temps fort. Et contrastant littéralement avec le manque de réalisme des locaux. Avant deux réceptions cruciales, Castres se rassure et enchaîne pour la première fois de la saison deux victoires consécutives. En face, Oyonnax inquiète de plus en plus. D'autant qu'Agen et Brive jouent à domicile ce week-end, et qu'un calendrier difficile attend l'USO en novembre.

0
0