Icon Sport

Morne Steyn ou Jules Plisson ? Le Stade français ne veut pas trancher

Steyn ou Plisson ? Le Stade français ne veut pas trancher

Le 05/10/2017 à 08:54Mis à jour Le 05/10/2017 à 09:02

TOP 14 - Relancé avec sa victoire à Pau (23-25), le Stade français s'appuie sur deux ouvreurs aux profils totalement opposés. Entre le pragmatisme de Morne Steyn et le jeu offensif de Jules Plisson, le club parisien possède deux sérieux atouts pour tenter d'oublier un début de saison délicat.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Il n'y a pas si longtemps, Gonzalo Quesada parlait d'un choix de riche. "J'aimerais bien qu'un des deux fassent un écart pour trancher", plaisantait même l'ancien manager argentin du Stade français en évoquant Jules Plisson et Morne Steyn. En pleine possession de leur moyen, l'international français et l'ex-Springboks offrent il est vrai une large palette tactique. Face au jeu d'occupation, au pragmatisme de Steyn, Plisson propose une animation offensive qui colle complètement à la philosophie de Greg Cooper.

Pour l'heure, le turnover semble être l'option privilégiée par le directeur sportif néo-zélandais. "L'équipe doit encore trouver un équilibre et cela nous semble intéressant de faire démarrer l'un ou l'autre en fonction des matches, nous explique Cooper. Ils se complètent bien et on l'a encore vu contre Pau où Morne a aidé l'équipe à s'imposer."

"Le groupe accorde la même confiance à Jules aussi bien qu'à Morne"

Alors que Jules Plisson se faisait intercepter pour l'essai de l'ouvreur palois Colin Slade, Morne Steyn enquillait les pénalités décisives en fin de rencontre. La concurrence entre les deux hommes demeure malgré tout saine. "Ils ont beaucoup de respect l'un pour l'autre, assure Greg Cooper. Ce sont des joueurs internationaux, intelligents. Ils ont conscience qu'ils ne pourront pas jouer tout le temps et ne s'attardent pas trop sur le fait d'être titulaire ou remplaçant. Et le plus important, j'ai vraiment le sentiment que le groupe accorde la même confiance à Jules aussi bien qu'à Morne. Cela permet vraiment de consolider l'état d'esprit de l'équipe."

Jules Plisson (Stade français)

Steyn à l'ouverture et Plisson au centre ?

Bien sûr, une question se pose : Morne Steyn et Jules Plisson seront-ils amenés à évoluer ensemble comme ce fut le cas par intermittence la saison passée ? Alors Steyn en 10 et Plisson en 12 ? "Il pourrait jouer ensemble mais ce n'est pas une option de jeu que je souhaite privilégier, coupe Cooper. La saison va être longue avec des matches vraiment intenses. Par moment, nous aurons besoin de les préserver."

Retenu dans la liste Elite du XV de France et désormais attaché au Stade français jusqu'en 2021, Jules Plisson doit encore faire oublier des performances en dents de scie. "Jules est au niveau et il n'a que 26 ans, rappelle toutefois le technicien kiwi. Il a eu une intersaison très courte mais je sens qu'il s'améliore, qu'il est de mieux en mieux. Ça reste un pur attaquant ! Et puis, c'est bien qu'il ait Morne à ses côtés pour travailler, pour être conseillé. Ils se motivent mutuellement et cela fait du bien à Jules." Et Morne ? "Il joue sans doute son meilleur rugby depuis que je suis au club, souligne Greg Cooper. Il nous fait vraiment du bien sur ce début de saison quand on a du mal à répondre à l'impact physique de nos adversaires." Autant dire que le Stade français n'est pas pressé de trancher.

0
0