Icon Sport

Entre blessés et suspendus, quelle première ligne pour le Stade français en début de Top 14 ?

Entre blessés et suspendus, quelle première ligne pour le Stade français en début de championnat ?

Le 17/07/2017 à 15:22Mis à jour Le 17/07/2017 à 15:41

TOP 14 – C'est l'hécatombe au Stade français. Le pilier Heinke Van der Merwe pourrait ne jamais rechausser les crampons. Une mauvaise nouvelle qui s’ajouterait à une liste de joueurs de première ligne absents déjà bien fournie. De quoi se questionner sur la première ligne qui débutera le championnat.

Avec quelle première ligne le Stade français va-t-il se présenter le 26 août prochain contre Lyon en ouverture du Top 14 ? La question doit certainement déjà tourner en boucle dans la tête du manager parisien, Greg Cooper, et de son adjoint pour les avants, Olivier Azam. En effet, le club de la Capitale est en proie à de grosses difficultés sur ces postes. Heinke Van der Merwe pourrait mettre fin à sa carrière, Sakaria Taulafo ne reprendra l’entraînement qu’en octobre, tout comme Laurent Sempéré. Et Craig Burden est suspendu pour les deux premiers matches. Bref, ce n’est vraiment pas la joie chez les "gros" du champion de France 2015.

Heinke Van der Merwe (Stade français)

Heinke Van der Merwe (Stade français)Icon Sport

Fin de carrière pour Van der Merwe ?

Et surtout pas chez le premier nommé. Le pilier sud-africain a été opéré à l’issue de la saison pour une hernie discale. De quoi programmer son retour, au mieux pour novembre, au pire pour la fin d’année. Mais à cela s’ajoute des complications qui pourraient compromettre l’avenir professionnel du gaucher. En effet, Van der Merwe souffrirait, comme le rapporte Midi Olympique, d’une perte de mobilité d’un pied. Pas besoin de faire un dessin pour comprendre que cela entraînerait la fin de la pratique du rugby pour l’ancien pilier du Leinster. Paris s’est donc activé pour dénicher un joker médical au joueur de 32 ans.

À cela s’ajoute l’absence de Sakaria Taulafo. Le pilier samoan de 34 ans, qui ne compte que 11 feuilles de match avec le Stade français la saison dernière toutes compétitions confondues, ne s’est toujours pas remis de son accident dont il a été victime début janvier. Bien qu’il n’ait pas joué en 2017, son absence a été prolongée de 3 mois minimum à la suite de sa fracture du poignet, contractée lors de ce malheureux évènement. Il ne reste donc plus que deux options à gauche au staff parisien : Emmanuel Felsina, très peu utilisé depuis son arrivée dans la Capitale il y a deux ans, ou Zurabi Zhvania, cantonné à la rotation. Reste l’éventualité Lorenzo Cittadini qui a dépanné à gauche la saison dernière à Bayonne, ainsi que le tout jeune Elies El Ansari (19 ans).

Sakaria Taulafo (Stade français)

Sakaria Taulafo (Stade français)Icon Sport

Des renforts nécessaires

Chez les talonneurs, le staff ne dispose pas non plus de pléthore de joueurs spécialistes du poste. Laurent Sempéré, qui a vu sa saison se terminer le 2 avril dernier sur la pelouse des Ospreys à la suite d'une rupture des ligaments croisés, ne sera pas opérationnel avant le mois d’octobre, bien qu’il ait annoncé avoir repris la course le 9 juin dernier sur sa page Facebook. Enfin, Craig Burden est suspendu pour les 2 premiers matches de la saison pour avoir chargé un ruck en touchant le cou et la zone de la tête du demi de mêlée de Northampton, Nic Groom, lors de la défaite du Stade français en match de qualification pour la Champions Cup.

Là aussi, il ne reste que deux joueurs professionnels de métier pour le poste. Rémi Bonfils, qui semble être le titulaire promis, et Laurent Panis. Ces soucis d'effectif contrastent avec l'arrivée et les promesses du nouveau propriétaire du Stade français, Hans-Pieter Wild. Les dirigeants parisiens devront trouver des solutions pour renforcer l'effectif de Greg Cooper, comme l'arrivée imminente de Ramiro Herrera. Sans quoi il ne pourra tenir la cadence imposée par le Top14.

0
0