Icon Sport

TOP 14 - Ancien chouchou de Mayol, David Smith est devenu incontournable au CO

Ancien chouchou de Mayol, Smith est devenu incontournable au CO

Le 17/05/2017 à 16:55Mis à jour Le 17/05/2017 à 16:57

TOP 14 - Chouchou des supporters varois lors de son passage à Toulon, David Smith fait aujourd'hui le bonheur du Castres olympique. Mieux encore, l'ancien ailier de luxe du RCT est devenu un élément majeur du CO...

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

Il était l'un des chouchous du stade Mayol. Adoré par les supporters de Toulon pendant ses quatre années passées au bord de la rade, David Smith a pourtant pris la lourde décision de quitter le RCT de Mourad Boudjellal à la fin de l'année 2015 pour rejoindre le Castres olympique dans le Tarn et glaner une place de titulaire. Vendredi, l'ailier retrouvera donc un stade qu'il connait bien à l'occasion du barrage de Top 14 entre Toulon et Castres.

"Pour moi, c'est un grand plaisir de retourner au stade Mayol. C'est un endroit particulier pour moi et je suis toujours content d'y retourner. Dans le stade, le public est super", confirme le joueur. "Tout le groupe s'est préparé pour ce grand match à Mayol. On va tout faire pour tenter de remporter la victoire. De mon côté, je vais tout tenter pour marquer un essai et gagner à Mayol. Cela serait super pour le public castrais."

David Smith lors de son passage à Toulon

David Smith lors de son passage à ToulonIcon Sport

" Il ne fait jamais la chouille (Urios)"

Car depuis son arrivée dans la sous-préfecture du Tarn, celui que l'on surnomme "Smithy" fait le bonheur des supporters castrais et de Christophe Urios. Meilleur marqueur de son équipe, David Smith enchaîne les titularisations sans baisse de régime apparente. Seuls deux matches ratés cette saison pour l'ailier de poche face à Clermont en championnat et Montpellier en Champions Cup pour un total de onze essais inscrits. Sept en Top 14 et quatre en Coupe d'Europe.

"David est devenu un joueur incontournable parce que c'est un joueur super, tant humainement que sportivement. Il fait une saison incroyable. D'ailleurs, cela fait deux ans qu'il est incroyable. C'est un mec qui s'entraîne tout le temps. Il n'est jamais blessé. Il n'a jamais de problèmes et en plus, il a toujours la banane", raconte son manager Christophe Urios. "Et je ne parle pas de ses performances. Il est tout le temps bon. Physiquement, c'est un drôle de mec mais attention, il est très sérieux. Il ne fait jamais la chouille. Il ne fait pas d'écart. Il n'y a pas de hasard à ce niveau. Je préfère l'avoir avec moi que contre moi."

David Smith (Castres) - avril 2017

David Smith (Castres) - avril 2017Icon Sport

Un cas de conscience pour Urios

Insaisissable sur les pelouses du Top 14, l'ailier d'origine samoane (1,72 m ; 91 kg) est rapidement devenu l'un des moteur du Castres olympique. Difficile de se passer d'un joueur de ce talent au moment de faire son équipe. "Je me demande toujours comment l'équipe va réagir si je ne mets pas David sur le terrain", révèle Urios. "C'est cela qui me pose problème. Ce n'est pas forcément un leader mais plutôt un moteur. Il est exemplaire dans sa façon de se préparer et de travailler. Et surtout, il est exemplaire dans ses performances."

Christophe Urios (Castres) - 29 avril 2017

Christophe Urios (Castres) - 29 avril 2017Icon Sport

Au point de poser un véritable cas de conscience au manager castrais. "C'est certainement l'un des joueurs les plus utilisés du Top 14. On lui tire sur la gueule. Et ce n'est pas très bon", poursuit celui-ci. "C'est pour cela qu'on s'est renforcé à son poste. On a aussi besoin d'avoir une forme de concurrence. David a besoin d'être stimulé, poussé mais surtout, il a besoin de se régénérer. C'est ce que nous avons fait avec lui la semaine dernière lors de notre stage. Il n'a pas du tout fait de rugby. On l'a volontairement "désaturé" de rugby".

Pour que "l'archer du CO" puisse trouver sa ligne de mire dans l'enfer de Mayol...

0
0