Rugbyrama

Barrages Top 14 - La guerre des égos et les duels de fortes têtes

La guerre des egos et les duels de fortes têtes
Par Rugbyrama

Le 18/05/2017 à 18:18Mis à jour Le 19/05/2017 à 09:39

Toulon - Castres et Montpellier - Racing, les barrages du Top 14 sentent la poudre... Pas seulement sur le terrain. En coulisses, il s'agit également de l’opposition de quatre présidents à forts caractères, des hommes ambitieux, qui ont vécu une saison totalement folle.

Valse des entraîneurs et vente du club annoncée avant d'être annulée pour Mourad Boudjellal. Tentative de rachat de Gloucester, sponsor maillot du XV de France et opposition à la LNR dans l'affaire du match reporté contre le Racing pour Altrad. Fusion avortée et affaires extra-sportives en tous genres pour Lorenzetti... Retour aux affaires de la Ligue ou dossier Dupont pour Revol. De Toulon à Montpellier en passant par le Racing et Castres, les mois qui viennent de s'écouler ont parfois défrayé la chronique.

Le dernier épisode en date s'est déroulé cette semaine avec l'attaque de Mohed Altrad : "Certains me rapportent qu'un ou deux crétins en réunion de la LNR m'appellent de façon péjorative le "Bédouin" en présence de Paul Goze et que ce dernier ne réagit pas". Et d'ajouter, au sujet de Jacky Lorenzetti : "C'est toujours le même qui aboie".

Boudjellal : "Lorenzetti, c'est mon meilleur adversaire"

Face aux oppositions musclées, Mourad Boudjellal pose un regard plus mesuré à propos du président du Racing : "On aime bien se piquer et se chambrer... Lorenzetti, c'est mon meilleur adversaire. C'est docteur Jekyll et mister Hyde, gentil par devant et méchant par derrière. Mais je dois lui reconnaître que c'est un vrai bâtisseur et un visionnaire".

Altrad, Boudjellal, Lorenzetti et Revol : des hommes qui pèsent, mués par des ambitions opposées et des égos surdimensionnés. Ils sont incontournables dans le rugby français. Entrepreneur, promoteur, self-made man ou défenseur de la culture de ce jeu, leur influence (économique, médiatique ou politique), impacte directement sur le rugby pro actuel. pour le meilleur et parfois le pire... la guerre des mondes ! Midi-Olympique présente leurs domaines d'influence, leurs forces et faiblesses, aussi, avant ces barrages qui peuvent transformer leur saison. Ou les faire rentrer dans le rang.

La Une du Midi Olympique du 18 mai 2017
0
0