Mourad Boudjellal, le président de Toulon - Icon Sport
Top 14

Top 14 - Par courrier, Mourad Boudjellal (Toulon) a demandé à intégrer la Premiership

Par courrier, Boudjellal a demandé à intégrer la Premiership
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/01/2016 à 14:32 - Publié le 21/01/2016 à 11:26
Par Fabien Pomiès - Le 21/01/2016 à 14:32

SALARY CAP - Dans le conflit qui l'oppose à la LNR, le président de Toulon, Mourad Boudjellal, a franchi un nouveau cap, faisant une demande officielle aux Anglais d'intégration à leur championnat. "Ce n'est pas de la provocation", se défend-il.

Et si Mourad Boudjellal allait jusqu'au bout et mettait ses menaces à exécution ? En conflit avec la Ligue par rapport aux nouvelles règles appliquées au salary cap, le président de Toulon a déjà fait part de son mécontentement envers la Ligue. Il y a quelques semaines, il avait menacé de "quitter le Top 14" sans que cela ne semble inquiéter Paul Goze, le président de LNR, faisant preuve de pragmatisme voire d'indifférence concernant cette éventualité.

Ce jeudi, l'homme fort du club varois en a remis une couche, affirmant dans L'Equipe avoir fait parvenir une demande officielle à la Premiership pour l'intégration du RCT dans le championnat anglais. Un courrier recommandé qui serait parti mardi en direction de Londres. "Ce n'est pas de la provocation", s'est-il d'ailleurs défendu à propos de cette démarche. Et de préciser: "Je suis sérieux. Monaco dispute bien le championnat de France de Ligue 1 et personne ne trouve ça incongru".

Mourad Boudjellal (Toulon) dans son bureau - 1er décembre 2015
Mourad Boudjellal (Toulon) dans son bureau - 1er décembre 2015 - AFP

Boudjellal: "Les Anglais prennent les bonnes décisions"

Dressant les louanges de la Ligue anglaise et de sa gestion, il en profite pour envoyé quelques piques à la LNR: "L'avenir économique du rugby est en Angleterre plutôt qu'en France, vu la manière dont les deux Ligues sont dirigées. Les Anglais prennent les bonnes décisions". Les intéressés apprécieront certainement. Par ailleurs, Boudjellal explique dans le quotidien avoir fait le tour de plusieurs stades Outre-Manche pour voir comment ils fonctionnaient.

A priori, aucun texte de loi n'interdit au RCT l'accès à la Premiership. Mais s'il n'arrive pas à ses fins, le président varois a déjà pensé à une autre alternative: "Je peux aussi, via des personnes, récupérer une équipe anglaise - en gardant le RCT -, essayer de remporter le championnat et développer une économie là-bas". Les Toulonnais n'en sont pas encore là bien sûr. En attendant, les triples tenants du titre européen ont un quart de finale de Champions Cup à aller décrocher à Bath samedi (16h15). Pour la nouvelle idylle entre l'Angleterre et Toulon, rendez-vous au prochain épisode.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×