Icon Sport

TOP 14 - Montpellier-Pau (16-19) - L'énorme exploit de la Section paloise !

Dans sa quête du maintien, l'exploit à Montpellier ne pouvait pas mieux tomber pour Pau

Le 20/02/2016 à 21:10

TOP 14 - Accrocheurs à souhait, Pau a planté au dernier moment une banderille décisive qui lui a permis de gagner à Montpellier (16-19). De quoi faire un bien fou au moral des Béarnais et de les éloigner de la zone rouge.

Véritable exploit de la Section Paloise qui réalise le coup parfait à Montpellier (16-19) grâce à un très grand Colin Slade auteur de tous les points de son équipe et à une énorme envie de combattre ce samedi soir à l’Altrad Stadium. Malgré un score à leur avantage à la pause (13-6), les Montpelliérains n’ont pas réussi à se sortir de la pression paloise et à retrouver leur maîtrise acquise face à Clermont lors de la 14e journée. Montpellier, grâce au bonus défensif, intègre le Top 6 alors que Pau prend ses distances sur la zone rouge.

Personne n’attendait Pau à ce niveau-là et cela explique certainement tout. Montpellier, bourreau de l’ASM lors de la dernière journée, avait la voie toute tracée pour enfoncer le promu palois qui lutte pour sa survie avec Oyonnax et Agen. Mais justement, nous aimons tous le rugby pour ces moments de rébellion à quinze contre quinze. Et ce samedi,à l’Altrad Stadium, les Palois ont donné une leçon d’abnégation et de férocité à des Montpelliérains condamnés à féliciter cet élan de courage comme l’a fait le capitaine Benoît Paillaugue en fin de match. Ironie du sort, le score final est proche à un seul point de celui de leur exploit à Marcel-Michelin (15-19).

Du coeur, du combat et des All Blacks

Pourtant, ce succès en dehors de leurs terres a mis très longtemps à se dessiner. Dans le premier acte, c’est Montpellier qui mènait la danse au score grâce à deux pénalités de Paillaugue et un essai transformé sur la sirène de Marvin O’Connor. Trop indisciplinés, les Palois écopaient de deux cartons jaune mais livraient une vraie bataille notamment au sol. Seul Slade trouvait le milieu des perches par deux fois. En deuxième période, un arbitre tout neuf prenait le sifflet, Mr Charabas touché à la cheville était contraint de céder sa place. Enfin, le travail de sape des avants palois était récompensé. Bismarck Du Plessis ne parnevait pas à tenir ses nerfs et assenait un léger coup de tête à son vis-à-vis palois. Carton jaune et Slade enquillait de nouveau. 13-9 puis 16-9 après une pénalité de Catrakilis. Le All Black et son compère au centre, Conrad Smith, étrillaient leurs homologues héraultais tandis que les avants montpelliérains avaient mal à la tête à cause des coups de casque qu’ils recevaient dans les rucks. Après un ultime ballon récupéré dans les 22 mètres du MHR, Colin Slade filait comme un grand en terre promise effaçant sans difficulté le défenseur. Il transformait et à 16 partout, le mental et l’expérience du banc palois suffisait pour que la Section aille chercher la pénalité de la gagne sur mêlée. La réussite au pied de Slade condamnait les espoirs de Montpellier à quelques minutes de la fin du match (16-19).

Humiliée à Toulouse (54-3), la Section Paloise adresse un signal fort à ses futurs adversaires en signant son premier succès à l’extérieur. Les hommes de Simon Mannix sont justement à l’image de leur entraîneur, acharnés, pour se maintenir en Top 14. Grâce à la défaite d’Agen à Bordeaux-Bègles, ils prennent d’ailleurs un peu de distance avec la zone rouge en attendant le match d’Oyonnax qui reçoit Toulon demain à Charles-Mathon. Montpellier n’a pas retrouvé les ingrédients de l’exploit à Clermont mais retrouve timidement une place de barragiste grâce au bonus défensif.

0
0