Uini Atonio (La Rochelle) face à Toulouse - 20 février 2016 - AFP
Top 14

TOP 14 - La Rochelle-Toulouse (28-8) - La Rochelle a donné une leçon de détermination

La Rochelle a donné une leçon de détermination à Toulouse
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 20/02/2016 à 23:08 - Publié le 20/02/2016 à 22:40
Par Julien Plazanet - Le 20/02/2016 à 23:08

TOP 14 - Largement supérieur dans l'envie et le combat, la Rochelle a profité de l'indiscipline toulousaine pour s'imposer facilement à Marcel-Deflandre (28-8). Les Maritimes ont déjà fait un grand pas vers le maintien. Pour Toulouse, c'est un non match.

Alors impressionnants Rochelais ou méconnaissables Toulousains ? Un peu des deux… La Rochelle a livré une prestation solide dans son antre de Marcel-Deflandre pour venir à bout d’une équipe de Toulouse trop indisciplinée et peu inspirée (28-8). C’est en mettant beaucoup de rythme et d’intensité dès les premiers instants de la rencontre que les Jaune et Noir ont réussi à prendre le contrôle du match. Ils ont ensuite parfaitement géré leur avance grâce à un très bon Zack Holmes, que ce soit face aux perches ou dans son jeu au pied de pression. Pour Toulouse, c'est clairement un non match...

Car oui, avec un ouvreur à 8 sur 9 au but et qui a toujours eu le souci de mettre son équipe dans l’avancée, La Rochelle pouvait enquiller. Toby Flood ne pouvait pas en dire autant dans le camp d’en face, à l’image de son coup d’envoi tapé directement en touche qui laissait déjà présager une soirée difficile pour l’Anglais… Les Maritimes ont tout de suite été dominateurs dans l’envie avec une supériorité nette dans toutes les phases de combat. L’essai de Romana Graham en était la preuve, plus prompt à la réception d’un jeu au pied de… Holmes (8e).

 

Et en plus, La Rochelle s’est vu refuser un essai !

L’écart final est de 20 points mais La Rochelle aurait pu s’imposer encore plus largement si Tual Trainini n’avait pas vu un jeu déloyal dans la charge virile de Levani Botia sur Alexis Palisson (19e). L’ailier rochelais avait pris de vitesse la défense adverse et il était venu percuter de plein fouet l’arrière toulousain qui a terminé sur les fesses. Pour s’être un peu trop servi de son coude, le Fidjien s’est montré fidèle à sa réputation de bulldozer mais n’a pas été récompensé d’un quatrième essai cette saison. On peut trouver la décision sévère.

 

Paul Perez et Vincent Clerc, eux, se sont attachés à vouloir trouver des espaces mais ce n’était pas suffisant. Le Samoan a quand même été récompensé, profitant d’un bon départ sur un côté fermé de Harinordoquy après une mêlée (46e). Malgré cela, le Stade toulousain repart bredouille de la Charente-Maritime et il n’y a rien à redire ! Il permet au Racing 92 de s’envoler et voit Clermont revenir à sa hauteur alors que pour La Rochelle, c’est un succès synonyme de 9e place et par la même occasion un bon bol d’air sur la zone de relégation.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×