Icon Sport

Top 14 - Indiscutable à Toulon, Tillous-Borde rêve d'un retour chez les Bleus

Indiscutable à Toulon, Tillous-Borde rêve d'un retour chez les Bleus

Le 11/08/2014 à 15:44

Sébastien Tillous-Borde accorde toute sa confiance à Matt Giteau et Frédéric Michalak pour remplacer Jonny Wilkinson à l'ouverture. D'un point de vue plus personnel, il espère conserver sa place de titulaire indiscutable à la mêlée de Toulon, afin de, pourquoi pas, retrouver le XV de France.

A l'orée de sa quatrième saison au RCT, Sébastien Tillous-Borde figure parmi les incontournables de la formation de Bernard Laporte. Alors certes, ce n'est pas la plus grande star de l'effectif ni le joueur le plus spectaculaire, mais le demi de mêlée de 29 ans a gagné sa place par sa régularité et son sens du devoir. Ainsi, avec Jonny Wilkinson, ils formaient un charnière complémentaire et des plus efficaces qui a notamment permis à Toulon de décrocher deux titres la saison dernière. Mais l'anglais parti à la retraite, les cartes vont être redistribuées à l'ouverture. "Matt (Giteau) et Fred (Michalak) remplacent Jonny. Je ne suis pas inquiet, ils ne sont pas tombés de la dernière pluie !", sourit Tillous-Borde.

Le numéro 9 toulonnais a déjà évolué aux côtés des deux hommes en charnière et sait à quoi s'attendre. "Avec eux, le jeu sera peut-être un peu différent", estime-t-il. Avant de détailler les qualités de ses partenaires. "Les deux sont très instinctifs. Matt a la vitesse pour créer des espaces, comme il le fait quand il joue au centre. Fred, lui, peut jouer des coups gagnants. Ils ont tous les deux du 'French Flair'". De quoi apporter une plus-value aux tactiques déjà en place ces dernières saisons. "Chacun d'eux peut sortir du schéma pour créer un exploit individuel", précise l'ancien Castrais.

L'équipe de France en tête

Et si l'ombre de Wilkinson va longtemps planer au-dessus de Mayol et de la charnière du RCT, Sébastien Tillous-Borde apprécie cependant de pouvoir travailler sous les ordres de son, désormais, ex-coéquipier. "Il essaie de faire progresser chaque joueur. On a tous des objectifs à atteindre et il est là pour nous aider. Pendant trois ans, je me suis entrainé avec lui sur les skills, je suis content qu'il soit resté pour continuer ce travail". Car à l'approche de la trentaine, le natif d'Oloron sait qu'il peut encore s'améliorer. "Je progresse chaque année. J'ai fait une bonne saison l'an passé, mais j'espère que la prochaine sera encore meilleure".

Tout cela avec une idée en tête: l'équipe de France. S'il n'a plus gouté à la joie d'une sélection depuis 2009, Tillous-Borde (8 capes) n'a pour autant pas fait une croix sur les Bleus. Sans langue de bois, il affiche ses ambitions. "J'espère être appelé, même si ce n'est pas arrivé depuis un moment. On voit qu'il y a beaucoup de postes où il peut y avoir des changements, pourquoi pas intégrer ce groupe et avoir une chance de prouver". Après les récentes déclarations de Serge Blanco, nouveau chaperon de Philippe Saint-André, les portes de l'équipe de France ne semblent pas être fermées pour le Toulonnais. Tillous-Borde a donc les cartes en mains. Reste plus qu'à trouver la bonne formule avec Giteau ou Michalak pour continuer à briller sous le soleil de Toulon.

Sébastien Tillous-Borde lors de la demi-finale de H Cup contre le Munster - 27 avril 2014

Sébastien Tillous-Borde lors de la demi-finale de H Cup contre le Munster - 27 avril 2014Icon Sport

0
0