David Smith, l'ailier de Toulon - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, RCT - David Smith, le travailleur de l'ombre en pleine lumière

Smith, le travailleur de l'ombre en pleine lumière

Par Fabrice Michelier
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/09/2014 à 11:39 -
Par Fabrice Michelier - Le 02/09/2014 à 11:39
Avec trois essais au compteur depuis le début de la saison, David Smith est un pion essentiel du RCT. Installé à un poste très concurrentiel, l'ailier de 27 ans profite de chaque match pour montrer ses qualités, lui qui arrive en fin de contrat au terme de la saison.

Trois essais, des jambes de feu et une défense solide, depuis le début de la saison David Smith figure parmi les meilleurs Toulonnais. Comme d'habitude finalement. Car depuis qu'il a débarqué sur la Rade, en 2011, l'ailier originaire des Samoa "fait le boulot" chaque fois que son nom est couché sur une feuille de match. Samedi, en dépit de la défaite des siens, il s'est encore montré à son avantage. Pourtant, malgré cette régularité, il n'est pas un titulaire en puissance, en témoigne son absence des terrains lors des phases finales la saison dernière, au profit d'Habana. "La concurrence n'est pas un problème pour moi. Quoi qu'il arrive, je continue de travailler. Si je ne joue pas je ne vais pas aller voir le coach en pleurant", assure le garçon de 27 ans tout en affichant un sourire sous sa casquette. Il poursuit : "Bernard a instauré des rotations. C'est bien pour tout le monde, surtout que la saison va être longue avec la coupe d'Europe et le Top 14".

Très affuté, il profite donc de son temps de jeu pour démontrer ses qualités mais surtout son envie d'aller encore chercher des trophées : "Je suis excité à l'idée de cette nouvelle saison mais on a tous envie de continuer de gagner après les titres magnifiques de l'an passé". Bosseur et professionnel David Smith s'applique également à étoffer sa palette pour répondre aux attentes de son staff. "J'essaie de toujours progresser. Je travaille beaucoup en défense, sur les placages ainsi que le jeu au pied. En phase offensive, c'est plus facile pour moi", détaille-t-il.

Un avenir incertain

Mais au-delà de cette saison, le puissant ailier doit également penser à l'avenir. Lui qui arrive en fin de contrat avec le RCT en 2015 ne sait pas encore où s'inscrit son futur. "Je vais essayer de bien jouer puis on verra avec le président. J'aimerais rester car je suis heureux ici, il y a des joueurs magnifiques qui sont également mes amis. Mais ce n'est pas que mon choix", explique David Smith. Attaché à Toulon, il a renforcé ses liens avec la cité Varoise, cet été, en épousant une Toulonnaise. "Je peux être français désormais", s'amuse-t-il d'ailleurs, en triturant son alliance. Et si Toulon décidait de ne pas le conserver, nombreux clubs du Top 14 seraient à l'affut pour l'attirer dans leur filet. A moins que l'ancien des Western Force ne soit tenté par un retour au pays. "Ma famille me manque. Ma mère et mes deux sœurs sont venues durant l'été, ça fait du bien. C'est important pour moi de les voir autrement que par Skype", confesse-t-il.

Mais en attendant de décider de son avenir, le gaillard est focalisé sur la prochaine échéance du RCT, à savoir la réception de l'UBB samedi. "Nous avons deux matchs à domicile, nous devons prendre 5 points à chaque fois", ambitionne-t-il. L'occasion pour lui de montrer un peu plus l'étendue de ses qualités et de planter encore quelques banderilles.

David Smith poursuivi par Blair Stewart - 15 août 2014
David Smith poursuivi par Blair Stewart - 15 août 2014 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • etmilou03/09/2014 21:16

    les 2...

  • polÔtoulouse03/09/2014 20:53

    Tu trouve qu'il tarde à retrouver son niveau? Où est-ce plus son implication qui te questionne?

  • etmilou03/09/2014 20:03

    en fait de pique c'était plus le joueur visé que l'équipe