Le Montpelliérain René Ranger face à Clermont (février 2014) - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14 - Montpellier cherche encore son rythme

Montpellier cherche encore son rythme

Par Thomas Corbet
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/08/2014 à 14:55 -
Par Thomas Corbet - Le 29/08/2014 à 14:55
Après un début plus que poussif à domicile, c'est du côté de Clermont et de Michelin que le MHR effectuera son premier déplacement dans ce Top14, vendredi soir à 20h45. Un voyage périlleux pour une équipe qui cherche sa carburation.

"On pourrait être à deux victoires comme à deux défaites. Pour l'instant on sauve les meubles, on a juste la tête hors de l'eau, on respire". Pas d'alarmisme, mais très loin aussi de la satisfaction. C'est en ces mots que Fabien Galthié résumait cette semaine le parcours de son équipe. Une défaite qui aurait probablement pu se transformer en victoire contre le Racing, et une victoire qui semblait pourtant bien mal engagée contre Grenoble. De quoi rester dubitatif.

L'ancien demi de mêlée poursuit: "On est pourtant parti avec une ossature assez homogène, qui connait bien les systèmes, mais ça ne donne pas grand chose pour le moment. Que ce soit défensivement ou offensivement, on n'est pas dans le coup. On n'a pas le rythme, l'homogénéité. Il faut déplacer les curseurs vers le haut, et pour l'instant on ramasse les points à l'énergie, on se fait très mal." Rien de très rassurant alors que se profile l'un des déplacements les plus difficiles de la saison. Où Montpellier ne réussit jamais très bien.

Les recrues sur le pont

Quand on connait le passif du MHR au Michelin, et la difficulté pour quiconque de s'y imposer, on se demande donc ce que les Cistes peuvent obtenir de leur première échéance à l'extérieur. "Elle peut nous permettre d'intégrer d'autres joueurs, mais probablement pas de protéger les internationaux non plus. On a besoin d'eux pour donner de l'élan à l'équipe", répond Galthié. On assistera ainsi aux premières titularisations de Donnelly, Mowen et Battut, qui doivent à terme permettre à Montpellier d'améliorer son rendement dans les airs. Trinh-Duc et Ouedraogo seront également de la partie d'entrée de jeu.

Entre l'orgie de jeu observée contre le Racing, et "la belle partie d'avants contre Grenoble", selon les mots d'Antoine Battut, les Cistes auront donc pour obligation de trouver le bon tempo afin d'obtenir un résultat à Clermont. Le flanker, prudent, sait que cela passera évidemment par un gros combat: "Clermont envoie beaucoup de jeu, mais c'est avant tout un paquet très solide, en mêlée, en touche. Si Clermont a été meilleur que Brive devant, c'est qu'ils ont fait un sacré match, et ça va piquer vendredi!". Ce combat, le MHR espère bien l'emporter, afin de récupérer des points. Et quelques certitudes.

Robert Ebersohn, centre de Montpellier - 16 août 2014
Robert Ebersohn, centre de Montpellier - 16 août 2014 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • sachaSUA30/08/2014 10:55

    Oui on se dispute un peu,mais au fond on a la même passion pour le même sport :)

  • lifteur30/08/2014 09:13

    tournabecarut je te rappelle que lorsqu il a pris le club malgré le résultat fabuleux et inespéré de 2011 il y avait un sacré trou de trésorerie a combler(source dnacg 2000000 d euros) et que sans lui le MHR en top 14 c était fini.

  • cbti1829/08/2014 20:11

    @casou34 Ieu d'un countent de beze que calcus sap parla nostra lenga. Coumo diset moun pepi vai caga a la vigno e pourto me la clau