Icon Sport

Top 14 - Milhas, Darricarrère, Tales: leurs années rochelaises…

Milhas, Darricarrère, Tales: leurs années rochelaises…

Le 11/09/2014 à 14:46

La venue du Castres Olympique, vendredi à La Rochelle, est l’occasion de revenir sur le passage de trois Castrais en terres maritimes. Serge Milhas, David Darricarrère, et Rémi Tales ont marqué les années du Stade rochelais de 2004 à 2011, en Pro D2 et Top 14.

Serge Milhas, l’entraîneur des avants du CO vice-champion de France 2014, est celui qui a passé le plus grand nombre d’années au bord de l’Atlantique, sept au total. En juin 2013, lors de sa prise de fonction à Castres, il se rappelait avoir vécu “sept merveilleuses années à La Rochelle”. Arrivé en 2004 en provenance de Colomiers, deux ans après la relégation du club en Pro D2, il insuffle la volonté du mieux-faire au Stade rochelais.

Jusqu’alors informaticien hors des terrains, il se consacre à 100% à l’entraînement d’une équipe de rugby. Epaulé par un ancien de la maison, Frédéric Uthurry, il fait confiance à des joueurs qui deviennent emblématiques tels que Robert Mohr, Franck Jacob, Nicolas Djebaili ou Benjamin Ferrou. Il n’est aussi pas en reste dans la professionalisation du club. Au bord de la pelouse de Deflandre, il ne manque pas d’énergie. Certaines de ses colères résonnent encore dans l’esprit des fidèles supporters. Treizième l’année de son arrivée, il finit huitième du championnat en 2006 puis troisième lors de l’exercice 2006-2007. Il échoue de peu en finale de Pro D2 contre Dax à Bordeaux (défaite 22-16). Le point de départ, néanmoins, d’un engouement certain de la population de la ville pour le club.

Rémi Tales lorsqu'il portait le maillot de La Rochelle (avril 2011)

Rémi Tales lorsqu'il portait le maillot de La Rochelle (avril 2011)Icon Sport

Tales recommande Darricarrère à Milhas

Arrivé en 2006 de Mont-de-Marsan, Rémi Tales recommande David Darricarrère, autre Montois, comme adjoint à Serge Milhas qui le fait venir. L’ex-ouvreur de Mont-de-Marsan, Toulouse, Castres et Narbonne débarque ainsi en 2007, après la finale d’accession perdue à Bordeaux contre l’US Dax. Le courant entre Serge Milhas et “Darri” passe bien et scelle certainement leur parcours. Rémi Tales, que de plus en plus de monde appelle “Talot”, forge son coup de pied sous la houlette de Darricarrère. Au cours de ses cinq saisons à La Rochelle, Tales trouve beaucoup de complicité auprès d’autres joueurs originaires du Sud-Ouest. Il apprécie le climat de l’Atlantique et devient l’un des cadres du XV Jaune et Noir: il joue 25 matches (sur 30) en Pro D2 lors de la saison 2009-2010. Après deux phases finales en 2008 et 2009, le trio réussit à casser le mauvais sort et remporte en mai 2010 la finale d’accession 32-26 contre Lyon à Brive. La saison 2010-2011 en Top 14 du Stade rochelais se solde par une treizième place et une relégation en Pro D2.

Serge Milhas part à Biarritz en 2011, après avoir annoncé son départ dès 2010. “J’avais envie de partir sur un autre projet, il fallait que je vois autre chose”, expliquait-il en 2013, avec le recul. David Darricarrère, lui, n’obtient pas le renouvellement de son contrat et rejoint Dax à l’issue de cette unique saison en Top 14. Quant à Rémi Tales, devenu depuis ouvreur international, il fait ses valises pour Castres. Milhas et Darricarrère, de nouveau réunis, l’ont retrouvé en 2013 dans le Tarn. Certains soirs autour d’un verre, sur les bords de l’Agout, il ne serait pas surprenant d’entendre parler de La Rochelle...

0
0