Icon Sport

Top 14 - Luke McAlister (Toulouse): "Bien sûr que l’on peut encore se qualifier…"

McAlister: "Bien sûr que l’on peut encore se qualifier…"

Mis à jourLe 02/10/2014 à 11:24

Publiéle 02/10/2014 à 11:22

Mis à jourLe 02/10/2014 à 11:24

Publiéle 02/10/2014 à 11:22

Article de Martine LOYER

Plutôt rare dans les médias, le demi d’ouverture néo-zélandais Luke McAlister s’est confié sur le début de saison compliqué du Stade toulousain. Tantôt en français, tantôt en anglais, il a ensuite tenu à positiver avant la réception du Stade Français, samedi.

Luke, comment va le Stade toulousain ?

L.M.: Ben, très bien non (il sourit) ? Non, c’est vraiment un moment difficile. On a bien bossé toute la semaine. L’état d’esprit est bon, on essaie de positiver même si notre situation est compliquée. On sait que la saison est encore longue. Il y a beaucoup de joueurs d’expérience dans cette équipe. On fait de belles choses depuis le début de la saison mais le souci c’est que l’on manque de constance.

Comment expliquez-vous toutes les difficultés rencontrées par votre équipe depuis le début de la saison ?

L.M.: Il y a les blessures de joueurs cadres. Les cartons jaunes, les cartons rouges : tout cela n’aide pas beaucoup non plus. Et puis on manque de confiance. C’est ce qui manque aussi bien individuellement que collectivement. Ce qui est important, je le répète, c’est que ce n’est pas une question d’état d’esprit. On est un bon groupe, tout le monde s’entend bien et c’est important pour la suite.

" Corey (Flynn, ndlr) s’est excusé devant tout le monde dans les vestiaires"

Et dès samedi soir face au Stade français où la défaite sera interdite…

L.M.: On ne peut pas se permettre de perdre beaucoup d’autres matches quand on compte déjà cinq défaites. C’est un match qu’il faut gagner, c’est sûr, face à une équipe qui a déjà eu de bons résultats à l’extérieur. On ne se soucie pas trop d’eux, on se concentre surtout sur nous même si on sait qu’ils sont en forme.

Vous qui le côtoyez en dehors, comment Corey Flynn a-t-il digéré ce carton rouge ?

L.M.: Il vit avec moi donc je le vois tous les jours oui (il rigole). Il était très déçu. Il l’a mal vécu et a culpabilisé de laisser l’équipe à 14. C’est quelqu’un de très généreux, c’est sa nature, et c’est encore plus douloureux pour ce genre de personnes. Il s’est excusé devant tout le monde dans les vestiaires.

Pendant très longtemps le Stade toulousain faisait peur à ses adversaires. On a l’impression que c’est moins le cas désormais. Est-ce aussi votre avis ?

L.M.: (agacé) Aucune idée. Vous n’avez qu’à leur demander. Ce que je sais c’est qu’il n’y a plus de match facile aujourd’hui. Quand je suis arrivé en France, on pouvait encore prendre des points assez tranquillement face à certains adversaires, mais ce n’est plus le cas désormais. Il n’y a pas que nous qui subissons cette situation.

" Je préfère jouer à l’ouverture"

Pour vous, le Top 6 est-il encore un objectif envisageable ?

L.M.: Bien sûr que l’on peut encore se qualifier. C’est un challenge que nous allons devoir relever même si ce n’est pas forcément celui-là que l’on visait en début de saison. On est dans cette situation et il faut faire avec.

A titre personnel, comment jugez-vous votre début de saison ?

L.M.: Avec des hauts et des bas. J’ai été blessé et cela a contrarié mes plans. J’aimerais bien pouvoir enchaîner deux matches consécutifs car c’est quand même l’objectif (il soupire). C’est frustrant pour le moment.

Vous avez évolué au centre puis à l’ouverture. Quelle place préférez-vous ?

L.M.: J’aime bien jouer avec Toby (Flood, ndlr) qui est un grand joueur. Mais c’est vrai que je préfère jouer à l’ouverture.

Vous avez prolongé jusqu’en 2017. Allez-vous terminer votre carrière ici ?

L.M.: J’aurai 34 ans. C’est possible. On verra. J’aimerais bien car je suis vraiment bien ici. J’aime cette équipe, ce public. On verra dans quel état sera mon corps. C’est un peu plus difficile que quand j’avais 21 ans (il rigole).

Luke McAlister et Toby Flood en pleine discussion - Toulouse
Luke McAlister et Toby Flood en pleine discussion - Toulouse - Icon Sport
0 commentaire
Vous lisez :