Rugbyrama

Top 14 - Les 4 avertissements de Laurent Travers à Dan Carter sur son statut au Racing 92

Les 4 avertissements de Travers à Carter sur son statut au Racing

Le 26/11/2015 à 09:38

Pas encore arrivé en France, Dan Carter sait déjà à quoi s'en tenir. Son nouvel entraîneur Laurent Travers le répète avec force et conviction: la star, au Racing, reste l'équipe. Même avec le demi d'ouverture champion du monde. Une mise au point musclée.

S'il est bien une chose qu'on ne peut reprocher à Laurent Travers, c'est la fidélité à ses principes. À l'instar de Philippe Saint-André, les "starlettes", ce n'est pas trop sa tasse de thé. Il préfère les besogneux, les taiseux. L'arrivée imminente d'une étoile de la dimension de Dan Carter, comme ce fut le cas, à un degré moindre, avec Jonathan Sexton en son temps, va bouleverser son paisible quotidien. L'ancien talonneur de Brive a donc remis le casque et les épaulettes pour marquer son territoire.

" Quand on est entraîneur d'une équipe comme le Racing, on ne gère pas un joueur en particulier mais un effectif et une équipe. Il faut que les individualités soient au service du collectif. On est très heureux de pouvoir entraîner Dan Carter mais ce n'est pas une fin en soi. On sera satisfait si le Racing gagne un titre"
Laurent Travers (Racing 92) - 8 novembre 2015

Laurent Travers (Racing 92) - 8 novembre 2015Icon Sport

Carter débarquera en France tôt dans la matinée de vendredi et sera présenté aux supporters franciliens le lendemain, à la mi-temps du match contre Toulouse. Pour Laurent Travers, c'est le All Black qui devra mettre son talent et son aura au service du Racing, non l'inverse.

" On attend de Dan qu'il amène son expérience et son savoir, mais surtout un plus au collectif. Ce qui est important pour nous, c'est l'équipe et donc que Dan fasse ce qu'il faut pour elle et lui amène une valeur ajoutée"

La forme éblouissante qu'il a affichée durant la dernière Coupe du monde laisse présager les plus belles promesses dans une formation dont le jeu offensif n'a jamais été une priorité sous l'ère Travers-Labit. Si les supporters du Racing attendent de leur nouveau joyau qu'il booste la neuvième attaque de Top 14, Laurent Travers préfère calmer les ardeurs.

" Dan Carter ne va pas tout révolutionner, c'est faux! Au foot, une équipe peut être performante avec seulement deux ou trois individualités qui brillent. Ce n'est pas le cas au rugby. On est dépendant les uns des autres. Il peut s'appeler Dan Carter, s'il n'a pas les bons ballons, l'équipe ne sera pas performante"
Dan Carter élu meilleur joueur du monde en 2015 - 1 novembre 2015

Dan Carter élu meilleur joueur du monde en 2015 - 1 novembre 2015AFP

Avec un salaire annuel dépassant allégrement le million d'euros annuel, Dan Carter sera le joueur le mieux payé du Top 14. De quoi, a priori, lui offrir de facto un statut à part au sein du vestiaire francilien. Avant même d'avoir posé le pied dans les Hauts-de-Seine, il est toutefois averti par le patron du pack ciel et blanc: son siège sera fait du même bois que celui de ses coéquipiers.

" Il ne dépassera pas les autres. Lorsqu'un joueur sera placé au-dessus des autres au Racing, vous pouvez être certains que nous ne serons plus au club avec Laurent (Labit, ndlr)"
0
0