Romain Taofifénua - Toulon Racing Métro - 8 août 2014 - Icon Sport
 
Top 14

Top 14 - Famille, Grenoble, Botha, Mayol... voici Romain Taofifénua

Famille, Grenoble, Botha, Mayol... voici Romain Taofifénua

Par Fabrice MICHELIER
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 18/08/2014 à 18:21 -
Par Fabrice MICHELIER - Le 18/08/2014 à 18:21
Fils de Willy, ancienne gloire de Grenoble, Romain Taofifénua entend bien désormais se faire un nom sous les couleurs de Toulon. Portrait du colosse.
 

Le rugby, une histoire de famille

Chez les Taofifénua, le rugby semble inscrit dans l'ADN. Ainsi, Willy, le père, demeure une figure historique du FC Grenoble Rugby des années 90. Et derrière ce "Mammouth" ont poussé d'autres graines de champions. "J'ai un frère qui joue en Fédérale 2 à Perpignan, et un autre, Sébastien, qui a signé à l'UBB cette saison", liste Romain en guise de présentation. Et de poursuivre : "Avant, on allait voir jouer notre père, maintenant c'est l'inverse. C'est un peu bizarre, surtout que certains membres du staff de Toulon ont joué contre lui". Tombé dedans à la naissance, Romain a débuté le rugby à l'âge de 4 ans du côté de Grenoble. "Je suis resté jusqu'à l'âge de 15 ans quand mon père est parti sur le banc de Limoges. J'ai évolué un an là-bas, avant de faire une saison à Clermont-Ferrand et de partir pour Perpignan". Il reste alors sept saisons à l'Usap. Jusqu'à la relégation. A 23 ans, ce gaillard de deux mètres pour 135 kg quitte alors les Catalans pour Toulon. Un choix de carrière pris en famille. Bien entendu. "J'ai eu des contacts avec plusieurs clubs en milieu de saison dernière, quand ça se passait mal à l'Usap. J'en ai discuté avec mon père et on s'est décidé pour Toulon, si on descendait avec Perpignan", révèle le deuxième ligne.

Suta le grand frère...

Courant juin, il a donc débarqué avec compagne et enfant dans le Var pour prendre ses repaires et intégrer l'effectif étoilé du RCT. Un rendez-vous en terrain pas tout à fait inconnu. "Je suis arrivé de Perpignan avec Guilhem (Guirado), c'est plus facile de s'intégrer à deux. Je connaissais également Xavier (Chiocci), on se croise en sélection depuis les moins de 17 ans". Et parmi les "anciens" du vestiaire, il a également trouvé un grand frère de substitution en la personne de Jocelino Suta. Les deux hommes partagent des origines wallisiennes. "On s'était croisé un fois en sélection. Mon père connait bien Jocelino et c'était un plaisir de commencer mon premier match officiel à ses côtés", détaille l'ancien perpignanais. Ainsi, malgré ses airs de grand timide, Taofifénua s'est fondu dans le vestiaire et dans le collectif. "Le système de jeu est simple du coup ça va vite pour l'intégrer. Dès le stage à Tignes, tous les nouveaux étaient à l'aise", explique-t-il.

Jocelino Suta et Sébastien Tillous Borde - 28 mai 2013
Jocelino Suta et Sébastien Tillous Borde - 28 mai 2013 - Icon Sport

… Botha le modèle

Arrivé sur la pointe des pieds malgré son double mètre, Romain Taofifénua a donc convaincu durant la préparation et a répondu présent lors du premier match à Bayonne. "Bernard (Laporte, ndlr) m'a accordé sa confiance, je suis ravi", se réjouit-il. S'il profite de l'absence de Botha (en sélection) et de la blessure de Williams pour glaner du temps de jeu, il sait que la concurrence sera rude quand tout le monde sera sur pied. "Cela ne peut que me faire progresser. Je sais que je jouerai moins qu'à Perpignan, mais j'espère gratter le plus de temps de jeu possible". D'ailleurs, il se languit même du retour de ses ainés dans le groupe. "Quand j'avais 15 ans, je les regardais à la télévision, c'est limite impressionnant de se dire que je vais être à leurs côtés. Bakkies est un modèle pour tous les jeunes qui évoluent comme deuxième ligne".

Impressionné par la ferveur des Toulonnais

Et en attendant Botha, Romain Taofifénua sera certainement titulaire samedi pour affronter La Rochelle. L'occasion de disputer son premier match officiel à Mayol, sous ses nouvelles couleurs. "A Perpignan, il y avait beaucoup d'engouement, mais je crois qu'ici c'est supérieur. Aujourd'hui (lundi), je suis arrivé à 7h30 à l'entrainement et il y avait déjà des supporters. Quand on voit ce que les joueurs ont vécu en ramenant les titres la saison passée, on a envie de vivre les mêmes choses cette année". Une ambition qui colle à la volonté du staff de miser sur les nouveaux joueurs afin de conserver la soif de titre de tout le groupe.

Romain Taofifenua en plein effort - reprise de Toulon - juillet 2014
Romain Taofifenua en plein effort - reprise de Toulon - juillet 2014 - Rugbyrama
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×