Patricio Noriega discute avec Scott Spedding lors du derby amical entre Bayonne et Biarritz - 31 juillet 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, Bayonne - Patricio Noriega : "Toulon est une très bonne équipe, mais nous n'avons pas peur"

Noriega : "Toulon est une très bonne équipe, mais nous n'avons pas peur"

Par Denis GIBERT
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/08/2014 à 10:49 -
Par Denis GIBERT - Le 13/08/2014 à 10:49
Bayonne ouvrira le Top 14 avec la réception du champion toulonnais. Une affiche de prestige, qui ne semble pas impressionner l'entraîneur bayonnais Patricio Noriega. Réactions.

En phase de préparation, vous avez parlé de jeu, maintenant il va falloir parler victoire. Sentez-vous la pression monter à quatre jours de l’ouverture du Top 14 à Bayonne contre Toulon ?

Patricio NORIEGA : C’est un moment spécial quand tu as l’opportunité de participer à un championnat comme le Top 14. Gagner est une philosophie que tout le monde a, pas seulement nous. Tout le monde entre sur le terrain pour gagner. La victoire est notre objectif pour vendredi, mais il y a beaucoup de chose à caler avant ça. Il est très important de bien jouer, de dominer le match, de bien travailler les éléments importants comme la conquête, la circulation offensive. Notre système défensif aussi, que l’on a travaillé spécialement. On a parlé de détail et de la raison pourquoi on a eu ce point faible la semaine dernière contre Newcastle. On est prêts.

Commencer par Toulon, est-ce un avantage étant donné qu’ils ont repris il y a seulement un mois ?

P.N. : La situation est comme ça et pour nous, nous sommes contents de joueur le premier match contre Toulon à la maison, avec une ambiance ici qui va être spéciale. C’est notre premier match avec tout le staff, on a beaucoup d’espoir pour mettre en place pendant quatre-vingt minutes tout ce que nous avons travaillé jusqu’ici. On joue au rugby et du moment que tu entres sur le terrain, on est quinze contre quinze. L’autre joueur en face a deux bras et deux jambes comme nous. Nous avons évidemment beaucoup de respect car ils sont champions, mais c’est tout. C’était la saison dernière et maintenant c’est une autre saison qui commence.

" Nous avons évidemment beaucoup de respect (pour Toulon) car ils sont champions, mais c’est tout. "

Dans quel secteur Toulon vous fait-il le plus peur ?

P.N. : Je n’ai jamais peur. Ils ont une bonne équipe avec beaucoup de joueurs internationaux. Le premier de ces joueurs spéciaux est sans doute le numéro dix, Matt Giteau. Il a démarré sa carrière comme numéro neuf et il jouait avec moi, ensuite il a joué partout et il a beaucoup d’expérience. Il est la clé du mouvement à Toulon. Après ils ont une première ligne excellente, une bonne deuxième ligne, une troisième ligne capable de dominer l’adversaire, des trois-quart puissants et rapides. C’est une très bonne équipe, mais nous n’avons pas peur.

Votre effectif est constitué presque à moitié de jeunes joueurs. Est-ce un danger pour aborder ce Top 14 si exigeant, car tous ne passeront pas le cap ?

P.N. : Évidemment. Mais notre programme est d’améliorer les jeunes joueurs, de travailler les points faibles, la technique. Si tu es lourd et puissant c’est mieux, mais ce n’est pas tout. Un joueur comme Giteau n’est pas costaud mais peut dominer n’importe quel joueur au contact. Il faut travailler la technique.

" La vraie histoire, la vraie aventure démarre vendredi. On verra alors qui sont les meilleurs joueurs de Bayonne."

Il faut également encadrer ces jeunes avec des joueurs expérimentés ?

P.N. : Les meilleurs joueront. Pour le moment nous avons juste joué deux matchs amicaux pour enchainer les systèmes. La vraie histoire, la vraie aventure démarre vendredi. On verra alors qui sont les meilleurs joueurs de Bayonne. Tout le monde est capable de rentrer sur un terrain et de dominer n’importe qui. Même si ce sont les All Blacks devant toi. Ce sera difficile, mais c’est normal. Il n’y a rien de différent à une autre saison. Les jeunes joueurs sont importants, ceux avec de l’expérience aussi, mais ce que l’on cherche c’est de mettre le meilleur quinze sur le terrain, peu importe l’âge et l’expérience. Vendredi c’est le vrai test et le départ d’une compétition longue et dure. On va voir la qualité des joueurs.

Pouvez-vous nous faire un point sur votre effectif cette semaine ?

P.N. : Ollivon a une douleur au dos, Etrillard souffre de la cheville, Joe Rokocoko et Scott Spedding ont des coups aux côtes. Fa’aoso est au lit avec de la fièvre depuis deux jours et c’est le plus incertain pour vendredi. Pour les autres, les prochaines 24 heures seront importantes pour savoir s’ils peuvent jouer.

 
 

commentaires


  • RCT8384016/08/2014 13:10

    bon ben voilà, le RCT a tenu son rang et semble prêt malgré une reprise tardive mais leur vécu collectif (seulement deux recrues alignées au coup d envoi) et leur expérience compense sans doute tout cela..... Quant à l Aviron, il y a du talent indéniablement, mais un manque de puissance évident avec un pack limité à mon avis...... Ils vont réagir car c est une obligation , mais le rendez vous de samedi face à OYONNAX devient capital car derrière tu te déplaces deux fois à CASTRES et GRENOBLE je crois....... En tout cas, rien que pour des supporters comme toi, je souhaite vraiment une grosse saison aux bayonnais....

  • Willy Duvar14/08/2014 21:17

    Je serais bien allé chez nos amis Bayonnais, ils aiment le rugby et pas que ça! mais avec les retours de vacances, ça sera trop long sur la route, alors au match retour et pas un dimanche soir j'espère. Pilou Pilou Bon match à tous et toutes

  • ximista6414/08/2014 17:11

    @rugbychriis mdr c est vrai qu'ailleurs ça ne siffle pas . Et bien je vais te dire on va crier siffler vociférer demain soir t es content? Si tu veux du silence va jouer au golf ou entre dans les Ordres!