Les avants de Clermont avancent entre les perches pour aller marquer un essai, en match amical, contre le Connacht - 8 août 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, ASM - Clermont, premier retour au Michelin

Clermont, premier retour au Michelin

Par Julien Teiller
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/08/2014 à 11:32 -
Par Julien Teiller - Le 15/08/2014 à 11:32
Trois mois après l'immense déception du match de barrage perdu face à Castres à domicile, l'ASM Clermont-Auvergne reçoit le FC Grenoble en ouverture du Top14. Des retrouvailles avec le stade Marcel Michelin et leurs supporters que les Auvergnats attendent avec impatience. Pour débuter enfin une nouvelle aventure, et retrouver la joie de la victoire à domicile.

Au stade Marcel-Michelin, une interminable histoire s'est achevée le 10 mai dernier. En étant la première équipe à s'imposer sur la pelouse de Clermont après 4 ans, 5 mois et 19 jours d'invincibilité des Jaune et Bleu, Castres a mis un terme à la série de Clermont à domicile. Compteur bloqué à 77 victoires d'affilée. Record à battre... Samedi, pour la première journée du Top14 2014-2015, les Clermontois, emmenés par leur nouveau capitaine Damien Chouly, retrouveront enfin leur public, près de trois mois après cette blessure. "C'était une grande déception. On est contents de pouvoir vite rejouer sur cette pelouse et on espère démarrer par une victoire parce qu'on a laissé nos supporters déçus. Nous les premiers mais eux aussi, et ce sera important de repartir de l'avant."

Débuter le championnat à domicile, cela fait trois ans que ce n'était plus arrivé aux Auvergnats, qui avaient pris l'habitude de prendre la route du Pays Basque pour l'entame de ces dernières saisons. Ils avaient gagné à Biarritz l'an dernier et à Bayonne en 2012. En 2011, ils avaient débuté à domicile face au LOU, par une victoire. Samedi, le stade Michelin devrait faire quasiment le plein. Trois mois sans se voir c'est long, et encore une fois, les fidèles supporters auvergnats ont pardonné. Même au cœur du mois d'août, les 18 000 places seront bien garnies. Les joueurs n'en doutent pas, à l'image du troisième-ligne Julien Bardy. "Je ne me fais pas de souci pour ça, ils répondent toujours présents. Certains rentreront peut-être plus tôt de vacances pour venir nous aider". "La qualité de ce public c'est que dans les bons comme dans les mauvais moments, il pousse toujours derrière, apprécie Damien Chouly. C'est vraiment une chance d'avoir un public comme ça et on sera en tout cas très contents de les retrouver ce week-end." Anciens comme nouveaux, tout le groupe confie son impatience de retrouver la compétition, et de baigner à nouveau dans la chaleur du chaudron clermontois. "On est pressés de retrouver la ferveur de notre public, vivement samedi", salive le deuxième-ligne Loïc Jacquet. "Je sais que beaucoup de monde répond présent quand on joue ici, donc on a à cœur de mettre beaucoup d'envie, beaucoup d'agressivité et beaucoup de justesse pour bien commencer ce championnat", promet Camille Lopez, qui portera pour la première fois le maillot bleu en compétition samedi, et devrait faire son baptême au Michelin.

Refaire du Michelin une forteresse

Pour effacer l'affront castrais, Clermont doit reprendre face à Grenoble ses habitudes maison. A entendre le deuxième-ligne Loïc Jacquet, la victoire est impérative. "Castres a ouvert les portes du Michelin, à nous de les refermer. C'est une nouvelle aventure qui commence, le premier match à la maison devant notre public, on ne peut pas se permettre de perdre. Il faut recommencer la série, quand on est redescendu tout en bas, il faut remonter la première marche. Même si ça ne va pas être facile avec Grenoble qui à mon avis sera déjà en place." Au fil de la saison dernière, le record sans fin était devenu un fardeau pour les Clermontois, et un défi de plus en plus excitant pour leurs adversaires. La victoire de Castres a prouvé que la citadelle n'était pas imprenable. "C'est sûr qu'entre 77 matches d'invincibilité ou un, il y a une différence dans l'état d'esprit des adversaire", concède Loïc Jacquet. Grenoble et les autres viendront-ils désormais en Auvergne avec les crocs ? "Je ne suis pas sûr qu'ils venaient sans ambitions non plus, corrige Damien Chouly. La saison dernière on a été accrochés plusieurs fois, et à mon avis, les impasses c'est fini. Chaque équipe essaie de gagner des points à l'extérieur, même si c'est difficile on voit que toutes les équipes le tentent."

Délestés du poids du record, les Auvergnats veulent redevenir souverains sur leur terrain. Faire carton plein au Michelin, c'est l'un des objectifs des coéquipiers de Damien Chouly. "Ça fait partie des conditions pour pouvoir espérer figurer dans les six premiers. On sait combien c'est difficile, donc rester maîtres chez nous sera important cette année encore."

Julien Bardy lors du match amical Clermont Connacht - 8 août 2014
Julien Bardy lors du match amical Clermont Connacht - 8 août 2014 - Icon Sport

 
 

commentaires


  • ASMontferrand16/08/2014 17:32

    @Utilisateur007997531579974327 C'est paru dans la Montagne il y a 2 ans. La saison 2013-2014, je ne crois pas, j'étais dans le stade et Wilkinson a était respecté et applaudi sur chaque pénalité. Ensuite quand le match se tend, tout les publics sifflent, sauf que ce comportement m'insupporte, je n'ai jamais sifflée une seule équipe depuis que je vais au Michelin, et les tags sont des actes isolés et condamné, c'est comme si je venais avec ma voiture à Toulon, qu'elle était vandalisée et que j'accuse le public de Mayol. Donc arrête cette provocation et cette mauvaise foi, et parlons rugby, pour une fois.

  • Utilisateur00799753157997432716/08/2014 01:01

    @ASMontferrand sur internet de partout ils parlent pas de ta vitrine , tu fabules amigo , par contre les sifflets contre wilko , il suffit de voir la saison 2013-2014 !! Le stade michelin ne fait que siffler a chaque decision de l arbitre quand il est contre l asm et que le match est tendu ! Dire le contraire serait se voiler la face ! J ai jamais vu de public qui chante "le carton" a part chez vous et j ai jamais vu de bus se faire tagué 2 fois au rugby ! C est pour le foot ces histoires la

  • @ngus7015/08/2014 23:57

    Chahuté devant ? Faudrait savoir, la chose la plus souvent reproché à Grenoble depuis 2 ans est son jeu de "bourrins" qui n'ouvre jamais. Cette année, tout le monde pense qu'ils vont se faire démonter, mais je n'en suis pas si sur... certains risque d'être désagréablement surpris. Cela dit bon match à l'ASM mais... allez Grenoble