Icon Sport

Top 14 - Après Nalaga, Caucaunibuca et Gerber, David Smith entre dans l'histoire avec son quadruplé

Après Nalaga, Caucaunibuca et Gerber, Smith entre dans l'histoire avec son quadruplé

Le 08/03/2015 à 15:29

Meilleur marqueur du championnat et auteur d'un quadruplé face à Brive, l'ailier de Toulon, David Smith, a égalé le record d'essais dans un match de Top 14. Fort pour un joueur totalement mésestimé.

"C'est incroyable, je n'avais jamais marqué quatre essais de ma vie, en tout cas depuis que je suis joueur pro. J'en avais marqué cinq une fois à l'école..." Pour sa treizième titularisation de la saison en Top 14 (en quatorze matchs), l'ailier varois David Smith a frappé fort avec un retentissant quadruplé contre Brive samedi soir (34-11). Insaisissable au cours de la soirée, il a donné le tournis à la défense briviste grâce à des appuis incroyables mais également cette capacité à gagner ses duels. Passé meilleur marqueur du championnat avec douze réalisations, il devance désormais le Grenoblois Alipate Ratini (10), les Parisiens Waisea Nayacalevu (8) et Julien Arias (7) ainsi que le Briviste Benito Masilevu (7) et le Bordelo-Béglais Metuisela Talebula (7).

A 28 ans, le Néo-Zélandais d'origine samoane a surtout réalisé une performance assez remarquable puisque seuls trois joueurs avant lui étaient parvenus à marquer à quatre reprises dans le même match de Top 14. Il rejoint donc dans les records de la compétition Rupeni Caucaunibuca (Agen, face à Narbonne en mai 2006), Napolioni Nalaga (Clermont, face à Toulon en janvier 2009), Sam Gerber (Bayonne, face à Bourgoin en avril 2009). Arrivé en 2011 du temps où Philippe Saint-André était en place à la tête de l'équipe toulonnaise, Smith a inscrit 31 essais en 76 rencontres de Top 14 et cinq essais en treize matchs de Coupe d'Europe.

David Smith tout sourire - janvier 2015

David Smith tout sourire - janvier 2015Icon Sport

L'aile, secteur concurrentiel au RCT

Une chose est sûre, l'ailier dont l'avenir est encore incertain l'année prochaine a frappé un grand coup sous les yeux de Diego Dominguez, le futur manager venu en spectateur dans les tribunes de Mayol. Adulé par le public, il a d'ailleurs reçu un vibrant hommage des supporters varois qui ont repris d'une seule voix "On veut le garder, on veut le garder" durant les ultimes minutes de la partie. De quoi tirer un sourire à l'intéressé qui n'a pas manqué de les remercier en leur adressant des applaudissements.

Annoncé partant pour Pau, David Smith ne semble pas être la priorité dans la hierarchie des ailiers toulonnais derrière les Habana et Mitchell par exemple. Pourtant, son manager, Bernard Laporte s'est avoué satisfait des performances de son joueur et a même signifié vouloir le conserver à la fin de l'exercice : "Bien sûr que Smith on veut le garder. On ne le découvre pas aujourd'hui, il a déjà fait de très gros matchs avec nous". Avec la règle des Jiff, le président Mourad Boudjellal devra en tout cas faire un choix à un poste déjà très concurrentiel avec d'autres candidats comme les Tuisova, Wulf voire Delon Armitage quand Halfpenny est titulaire à l'arrière.

0
0