Charl McLeod lors de osn premier match de top 14 avec Grenoble - 1- août 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Grenoble - Van der Westhuizen, New York, qualité de passe, manuels de français...voici Charl McLeod

Van der Westhuizen, New York, qualité de passe, manuels de français...voici Charl McLeod

Par Laurent Genin
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/08/2014 à 11:01 -
Par Laurent Genin - Le 27/08/2014 à 11:01
Grenoble a un nouveau demi de mêlée cette saison, Charl McLeod, débarqué en plein mois d’août en Isère après sa saison de Super Rugby disputée avec les Sharks. Malgré cette arrivée tardive, le Sud-Africain s’est intégré rapidement au groupe du FCG et a déjà démontré ses qualités sur le terrain contre Clermont et Montpellier. Portrait.

Joost van der Westhuizen, son modèle

Quand on lui demande s’il a un modèle dans le rugby, Charl McLeod cite Joost van der Westhuizen. Logique non ? Comme lui, il est Sud-Africain, il a évolué avec les Springboks (89 sélections pour Van der Westhuizen, une pour McLeod) et jouait au même poste : demi de mêlée. "J’adorais la façon dont il jouait", explique le Néo-Grenoblois. Comme de nombreux compatriotes, McLeod s’est tourné vers le rugby très jeune. "Je suis un vrai Sud-Africain", rigole-t-il pour témoigner de l’importance de ce sport dans le pays. Depuis McLeod, 31 ans, a bien évolué et s’est installé au plus haut niveau, remportant la Currie Cup en 2010 et en étant finaliste du Super Rugby en 2012. Il vit à Grenoble depuis quelques semaines sa première expérience de joueur de rugby hors des frontières sud-africaines.

Joost Van Der Westhuizen, ancioen demi de mêlée des Springboks - 20 novembre 1999
Joost Van Der Westhuizen, ancioen demi de mêlée des Springboks - 20 novembre 1999 - Icon Sport

New York, sa ville préférée

En dehors du rugby, Charl McLeod pratique le golf, comme de nombreux rugbymen, et adore voyager. Si on se fie à ce qu’il nous dit, la liste des pays qu’il a visités serait trop longue à établir. "J’ai visité la plupart des continents. Ma ville préférée, c’est New York pour le style de vie, c’est animé, ça ne dort pas jamais", précise-t-il tout de même. Quelque part, c’est paradoxal qu’un aussi grand voyageur n’ait pas quitté l’Afrique du Sud plus tôt pour exporter son talent. Son arrivée à Grenoble est donc un bouleversement dans sa vie. "C’est un gros changement pour moi mais c’est très excitant", assure-t-il.

Son atout rugbystique : "une vraie qualité de passe", dixit Wisniewski

Charl McLeod se définit comme un "distributeur", quelqu’un qui aime faire des passes. L’entraîneur des trois-quarts du FCG Mike Prendergast dresse son profil de manière précise. "Il se situe dans le jeu autour des rucks, il a une bonne passe, une passe rapide, il joue bien au pied." Son compatriote sud-africain, le pilier Albertus Buckle confirme : "Il a un gros pied gauche et il plaque", ajoute-t-il. "C’est un plaisir de jouer avec un 9 comme ça qui a une vraie qualité de passe, en plus c’est un bon mec", complète Jonathan Wisniewski, son partenaire de la charnière grenobloise. Prendergast, ancien demi de mêlée du Munster et de Bourgoin, souligne aussi : "Il apporte beaucoup d’expérience, il est intelligent et communique bien sur le terrain". "On apprend à se connaître", prolonge Wisniewski. "Entre le match de Clermont et le dernier, il y a eu un grand mieux, une vraie montée crescendo, j’espère que ça va continuer tout au long de la saison." Eh oui, car sitôt arrivé, sitôt dans le grand bain ou presque. Dix jours à peine après son atterrissage en Isère, sans match de préparation avec le FCG, il était titulaire à Clermont, où il réalisa une grosse prestation, ‘récompensée’ d’une place dans le meilleur XV du Top 14 de Rugbyrama et de l’Equipe sur cette première journée. A Montpellier il est à créditer d’une bonne partie même si c’est lui qui commet la faute sur la dernière action, sanctionnée par la pénalité de Pélissié offrant la gagne au MHR (20-17). "Ce sont des choses qui arrivent. Je pensais que j’avais le droit d’intervenir, ce n’était pas le cas, c’est comme ça", raconte-t-il philosophe. Vous l’aurez sans doute compris : de McLeod ce sont les personnes qui le côtoient au quotidien qui en parlent le mieux, lui s’exprime au sein du groupe ou sur le terrain. "Mon objectif est d’essayer simplement de jouer le mieux possible pour l’équipe", explique-t-il sobrement.

Son truc pour s’intégrer au plus vite : ses manuels de français

Au-delà des qualités du rugbyman, Prendergast et Wisniewski apprécient l’homme et sa volonté de s’intégrer au groupe le plus rapidement possible. A ce sujet, le demi d’ouverture du FCG nous relate cette anecdote : "J’ai été agréablement surpris quand il est arrivé car il avait déjà des mots de français. Rien que ça, ça dénote le personnage. Quand il m’explique que ça fait deux mois qu’il s’est acheté des petits manuels de français, qu’il lit et qu’il apprend les mots… Je me souviens que le premier jour où il est arrivé, j’étais en train de buter, il s’est présenté, il m’a dit : ‘Bonjour, je m’appelle Charl McLeod, je suis content d’être ici’. Ça m’a fait rigoler et ça m’a un peu surpris aussi parce que souvent quand les joueurs sont nouveaux, ils sont un peu timorés. Lui on sentait qu’il avait le désir de s’intégrer rapidement." Son intégration a été aussi facilitée par la présence de plusieurs Sud-Africains dans l’effectif grenoblois et d’un staff parlant anglais. Il a donc pu être immédiatement opérationnel et efficace sur le terrain, ce qui n’étonne pas Mike Prendergast : "Normalement c’est difficile quand on arrive tard, mais pour lui ce n’est pas un problème. Il a bien pris ses marques." Le FCG s’en félicite déjà.

Le Néo-Grenoblois Charl McLeod en termine avec une séance rugby pluvieuse - 26 août 2014
Le Néo-Grenoblois Charl McLeod en termine avec une séance rugby pluvieuse - 26 août 2014 - Rugbyrama
 
 

commentaires


  • treizeur27/08/2014 19:33

    La rapidité n'est pas vraiment la caractéristique première de TB ! Plutôt le sens tactique.

  • FCG189227/08/2014 18:38

    ...et pour quelles raisons? Mais les 1/2 de mélée made in France ne manquent pas à Grenoble : L.Saseras, J.Henry (espoirs formés au club), V.Courrent (blessé depuis 2013-2014) et enfin J.Hart (franco-irlandais) ! Enfin et comme abondance de biens ne nuit pas, McLeod a rejoint le FCG.

  • PouletFrites3827/08/2014 18:34

    Ca dépend qui sont les 3/4... Moi, je dirai : Péloche - FTD & TB - Lopez (ou Barnard, ou Plisson)