Laurent Travers, entraîneur du Racing-Metro - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

3e journée Top 14 - Laurent Travers (Racing-Metro): "Toulon marche sur l'eau en ce moment"

Travers: "Toulon marche sur l'eau en ce moment"

Par Anthony Tallieu
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/08/2014 à 14:58 -
Par Anthony Tallieu - Le 29/08/2014 à 14:58
Pour son premier match de la saison à Colombes, le Racing-Metro reçoit la superpuissance du Top 14 : le RCT. Le coentraîneur Laurent Travers sait que la tâche sera ardue face à des Varois que les Ciel et Blanc avaient accroché cet été en amical à Mayol.

La défaite sèche contre Bordeaux-Bègles, et cet essai encaissé à la dernière minute, ont-ils toujours du mal à passer ?

Laurent TRAVERS: Il y a de la frustration mais aussi des choses très positives à tirer de cette rencontre. La seconde mi-temps à Bordeaux est de bonne augure. Après, le beau jeu qui m'intéresse, c'est celui qui gagne. Ce qui était le plus important et qui n'a pas été acquis, c'était de ramener une victoire ou un point de bonus défensif. C'est donc un échec. On avait ce point en poche à la fin mais ici tout le monde est ambitieux et les joueurs voulaient la victoire. On a perdu, c'est la défaite de toute une équipe et ça nous fait rester les pieds sur terre.

On a l'impression que votre équipe est souvent punie lorsqu'elle se montre très joueuse...

L.T.: Quand on joue et qu'on s'expose, il faut savoir faire le tri entre le moment où on doit faire la passe et celui où il faut garder le ballon. On s'est aperçu contre l'UBB qu'il y avait encore du déchet dans notre jeu et que cela ne nous a pas permis de gagner. Maintenant, il ne faut pas tout arrêter et dire qu'on va fermer les vannes. On sait que c'est aussi ce qui nous permettra peut-être de gagner certains matchs que nous perdions l'an dernier. On est conscient que cela ne se fera pas en claquant des doigts et on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs. Nous avons cassé quelques œufs, à nous de faire mieux.

" Nous ne sommes pas envieux de Toulon"

Samedi, vous accueillez Toulon. Plus qu'un test, n'est-ce pas un révélateur sur la capacité du Racing à rivaliser avec ce qu'il se fait de mieux en Europe actuellement ?

L.T.: On reçoit le champion de France et d'Europe, l'équipe qui marche sur l'eau en ce moment. C'est un test grandeur nature. Que ce soit au niveau de la conquête, du jeu et du combat, le RCT est actuellement l'équipe la plus en place. Après, des révélateurs, il y en a vingt-six cette saison. Il restera vingt-trois matchs après ce week-end, qu'on gagne ou qu'on perde. Ce ne sera pas parce qu'on battra Toulon samedi qu'on sera champion de France, et si on perd, ce que je ne souhaite évidemment pas, ce ne sera pas pour cela qu'on ne le sera pas non plus  !

Vous aviez déjà montré cet été en amical à Mayol que ce match contre Toulon était particulier pour vous et que vous ne leur rendriez pas la tâche aisée cette saison pour aller chercher un doublé…

L.T.: Si on compare le match de préparation de cette année à celui de l'an dernier, on sent qu'on était un peu mieux. Il ne faut pas non plus qu'on se dise qu'on est arrivé parce qu'on a fait un bon match à Mayol. Restons vigilants, dans un sens comme dans l'autre. Nous ne sommes pas envieux de Toulon. On a toujours envie de regarder ce qui se fait de mieux mais ce qui nous intéresse est avant tout d'avoir notre propre identité.

Le retour d'un leader comme Dimitri Szarzewski rassure t-il le groupe dans ce genre de grand rendez-vous ?

L.T.: Dimitri est notre capitaine et il est indéniable que cela amène quelque chose au groupe. Mais tout le monde est important au Racing-Metro et pas spécialement que les vingt-trois sur la feuille de match. Arrêtons d'attendre que ce soit une personne qui inculque l'envie et la hargne aux autres. Ce qui serait bien, c'est que tout le monde soit leader à son poste.

Laurent Travers dirige l'entraînement du Racing-Metro
Laurent Travers dirige l'entraînement du Racing-Metro - Icon Sport
 
 

commentaires


  • Michel Barbier30/08/2014 17:36

    Constatons que pour cette annee pas mal de victoires a l'exterieur,alors Toulon peut le faire.

  • OISEAUDENUIT30/08/2014 12:46

    il n'y a pas d'équipe B à Toulon, c'est une équipe A avec 40 joueurs de haut de niveau...

  • 4Brennus2Hcup30/08/2014 12:30

    Face à l'équipe B le Racing est obligé de faire un gros truc sinon les commentaires seront sanglants demain.