Benjamin Thiery, portant les couleurs de Grenoble - 31 août 2013 - Icon Sport
 
Top 14

2e journée Top 14, Grenoble - Benjamin Thiery: "J'ai des souvenirs extraordinaires à Montpellier"

Thiery: "J'ai des souvenirs extraordinaires à Montpellier"

Par Laurent GENIN
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/08/2014 à 10:00 -
Par Laurent GENIN - Le 21/08/2014 à 10:00
Benjamin Thiery se rend samedi avec Grenoble à Montpellier, club où il a évolué quatre saisons de 2009 à 2013. L’ailier ou arrière du FCG, tout sourire, a pris le temps d’évoquer pour Rugbyrama son passage dans l’Hérault, son point de vue sur le MHR de cette saison et les objectifs de Grenoble sur ce déplacement, notamment.
 

Ses années Montpellier : 2009-2013

"Je ne retiens que le positif parce que je ne suis pas un ronchon et qu’il faut avancer. J’ai des souvenirs extraordinaires avec une année incroyable, ma deuxième saison, où on a surpris pas mal de monde. Même ma première avec Jean-Philippe Lacoste, Didier Bès et Warren Britz, qui étaient aux commandes du club. On jouait le maintien, il y avait une franche camaraderie. D’ailleurs ce groupe de la première année n’a pas trop évolué sur la seconde quand Fabien Galthié et Eric Béchu sont arrivés. Cette première année où un groupe s’est forgé nous a servi dans la compétition la seconde année. Fabien et Eric ont mis en valeur ce groupe avec un système de jeu avec plein de nouveautés, des choses ultra-intéressantes, ce qui a fait qu’on a pu battre en demi-finales le Racing au Vélodrome. Avec cette cohésion et ce système de jeu, ça a donné un peu de magie. Après les saisons suivantes, on a su maintenir le club en haut de tableau. J’ai été blessé la troisième année et puis la quatrième, j’étais présent mais avec moins de temps de jeu, ce qui a causé mon départ à Grenoble. Fabien ne comptait plus sur moi."

Montpellier bête noire de Grenoble ?

Depuis son retour en Top 14, à l’été 2012, Grenoble s’est incliné quatre fois en quatre confrontations face à Montpellier. "Si on regarde les statistiques oui, mais le FCG de cette année ne ressemble plus du tout au FCG de l’année dernière. Le MHR même chose, il y a quelques changements aussi. Cela fait deux ans que les Montpelliérains sont au-dessus de nous. On essaye de se mettre à leur hauteur chaque année. C’est dur, on n’y arrive pas pour l’instant. On a un examen samedi pour voir si on peut passer devant le MHR."

Benjamin Thiery, ballon en main, avec de gauche à droite Valentin Courrent, Daniel Kilioni et Alipate Ratini - 19 août 2014
Benjamin Thiery, ballon en main, avec de gauche à droite Valentin Courrent, Daniel Kilioni et Alipate Ratini - 19 août 2014 - Rugbyrama

Son regard sur le MHR 2014-2015

"Je crois que ça fait longtemps que Montpellier finit dans les premiers et aussi qu’il perd son premier match. Pour la saison, cette défaite à domicile sera sans doute anecdotique pour eux. Quand je vois le match que Montpellier a réalisé contre le Racing, malgré le score (16-19), je pense que ça peut être de bon augure. C’est une équipe avec beaucoup de talent, avec des stratèges qui savent bien analyser les choses et mettre en difficulté l’adversaire avec un style de jeu… On s’attend un peu à tout de leur part. Le MHR de cette saison est-il meilleur que le précédent ? Les Montpelliérains ont terminé dans le dernier carré, c’est compliqué de dire s’ils vont faire mieux, etc. En tout cas, ils essaient de se bonifier avec des joueurs de talent qu’ils arrivent à avoir. Ils vont bien évoluer et être plus performants. C’est une équipe qui va jouer les premiers rôles sans conteste. Du point de vue de l’effectif, du talent sur le terrain et de l’efficacité, il y a deux équipes qui seront au-dessus, c’est Toulon et Montpellier."

Son retour dans l’Hérault

Benjamin Thiery va revenir pour la seconde saison de suite à Montpellier sous les couleurs du FCG. "C’est toujours agréable de revoir après le match les personnes et quelques coéquipiers avec qui on a passé de bons moments, même s’il y en a de moins en moins avec le rugby professionnel. J’ai ma belle famille là-bas. Je demande toujours cinq-six tickets pour le match. Comme il y a un bel engouement autour de ce club, c’est compliqué de les avoir."

Les ambitions de Grenoble sur ce déplacement

"On va essayer de faire au mieux, de donner le meilleur, de ne rien lâcher, se forger un caractère. Après le résultat là-bas… On sait que c’est que c’est difficile partout.On essaye d’être ambitieux mais on est encore dans la construction. Ce qui est bien c’est qu’on a affaire qu’à des gros entre les Argentins (en préparation), Clermont et Montpellier. Mais Clermont et Montpellier, c’est à balles réelles, ça compte. On a eu cette satisfaction de ramener quand même un point de Clermont (défaite 30-26). On va essayer de s’approcher pour un jour passer devant ces grosses équipes."

Benjamin THIERY - montpellier bordeaux bègles - 23 fevrier 2013
Benjamin THIERY - montpellier bordeaux bègles - 23 fevrier 2013 - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×