Thierry Dusautoir - septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, Toulouse - Thierry Dusautoir : "Que Toulon soit favori ne change pas grand chose pour nous"

Dusautoir : "Que Toulon soit favori ne change pas grand chose pour nous"

Par Martine Loyer
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/07/2014 à 09:45 -
Par Martine Loyer - Le 23/07/2014 à 09:45
Le troisième ligne Thierry Dusautoir (32 ans, 67 sélections) vient de reprendre avec son club ce lundi. Le capitaine des Bleus et des Toulousains veut laisser derrière lui toutes les frustrations de la saison dernière. Il retrouve l'entraînement avec beaucoup d'appétit, et l'exemple toulonnais comme inspiration pour réaliser une saison accomplie.

Vous avez repris l’entraînement ce lundi. Quelles sont vos premières sensations ?

Thierry DUSAUTOIR : C’est un peu la même chose toutes les pré-saisons. C’est une période difficile où il faut faire pas mal d’effort pour bien débuter la saison. En plus on a repris un peu plus tard que les autres (les non-internationaux ont repris le 23 juin, ndlr) et le compte à rebours est lancé, car il faudra se préparer assez rapidement en un minimum de temps.

Les quatre semaines de vacance qui vous ont été octroyées ont-elles suffi pour atténuer la frustration d’une fin de saison décevante avec le Stade et d’une tournée compliquée avec les Bleus ?

T. D : C’est ce que je cherche à chaque fois, même quand une saison est plus réussie qu’elle n’a été la saison dernière. Ce qui est passé est passé et il faut savoir repartir sur quelque chose de neuf, même quand on vient de gagner un titre. Il faut se reconcentrer sur de nouveaux objectifs. C’est vrai que la saison dernière n’a pas été satisfaisante sur plusieurs points et on va faire en sorte que celle-ci soit plus intéressante.

Votre avis sur les recrues et leur acclimatation au jeu du Stade toulousain ?

T. D : C’est un peu tôt car je ne suis avec eux que depuis deux jours (il rigole). Cela se passe bien. Imanol (Harinordoquy, ndlr) c’est quelqu’un que je connais depuis que j’ai 20 ans. On a joué en équipe de France et au BO ensemble. J’ai joué contre Toby (Flood, ndlr) et Neemia (Tialata, ndlr) et disputé plusieurs matches avec Alexis (Palisson, ndlr) chez les Bleus. Il faut laisser le temps aux uns et aux autres de faire davantage connaissance mais cela va se faire en douceur.

" Je ne connais pas une seule saison où on ne nous attendait pas au plus haut-niveau"

Les défaillances entrevues la saison dernière font-elles peser plus de pression sur l’effectif à l’aube de ce nouvel exercice?

T. D : Toutes les saisons ici sont importantes. Je ne connais pas une seule saison où on ne nous attendait pas au plus haut-niveau. Les exigences sont les mêmes et toujours aussi élevées. La saison dernière a été particulièrement décevante mais on travaille, dans un championnat très relevé, pour atteindre nos objectifs. Aujourd’hui Toulon domine le Top 14 et le circuit européen et c’est l’exemple que l’on doit suivre pour nous aussi essayer de gagner quelque chose cette année .

Toulon est-il le grand favori pour la prochaine saison selon vous ?

T. D : Que Toulon soit favori, cela ne change pas grand-chose pour nous. Nos attentes sont toujours aussi élevées. Toulon a gagné le droit d’être désigné favori après ses deux dernières saisons et l’effectif qui est le sien.

Thierry Dusautoir lors de la dernière journée du championnat - 3 mai 2014
Thierry Dusautoir lors de la dernière journée du championnat - 3 mai 2014 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • RougeEtNoire06/08/2014 19:29

    95% des supporter toulonnais ne sont pas supporter mais spectateurs; et ont bien découvert le rugby ya 3 ans!

  • cedricdetoulon05/08/2014 23:36

    @RougeEtNoire Les toulonnais n'ont pas ex ouvert le rugby il y a trois ans Dugland . Maîtrise toi un peu au lieu de dire n'importe quoi .

  • rugbychriis25/07/2014 23:28

    Ha oui too loose on écrit tu m'étonnes (avec un s) toi le bon "français" essaye de bien l'écrire hein mon François et ta mère elle va bien?!