Jean-Marc Doussain - Toulouse Racing-Métro - 9 mai 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14, Présentation des clubs - Toulouse refuse la théorie du déclin

Toulouse refuse la théorie du déclin

Par Martine Loyer
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/07/2014 à 10:41 -
Par Martine Loyer - Le 24/07/2014 à 10:41
L'absence des Toulousains lors des demi-finales, ce qui n'était pas arrivé depuis bien longtemps, a été le symbole de la dernière saison bien compliquée qu'a vécue le club le plus titré de France. Aujourd'hui, les Toulousains ne veulent plus revivre une telle expérience et veulent renouer avec les titres.

L’objectif de la saison : réagir après deux saisons blanches

Absent du dernier carré pour la première fois depuis 21 ans, le Stade toulousain aborde la saison avec "appétit" pour reprendre l’expression la plus souvent utilisée par les joueurs. "Il va y avoir l’obligation de travailler très dur et de progresser, c'est certain. La remise en question est générale. On ne pouvait pas rester les bras croisés", a également promis Guy Novés lors de la reprise, le 23 juin dernier. Si le plus grand club français des 20 dernières années ne veut pas rentrer dans le rang après deux saisons sans titre et alimenter la théorie du déclin que beaucoup d’observateurs anticipent, une réaction est indispensable. "Toulouse a toutes les armes pour gagner un titre", a encore répété Imanol Harinordoquy cette semaine. Il va falloir le prouver…

La recrue phare : Toby Flood

"Je ne pouvais pas dire non", a-t-il expliqué au moment de commenter son choix de venir à Toulouse, après dix ans en Angleterre (Newcastle et Leicester). Si à 28 ans Toby Flood (60 sélections) a sans doute dit adieu au XV de la Rose et à une Coupe du monde chez lui, c’est pour "découvrir autre chose dans un des plus grands clubs d’Europe". Capable de jouer à l’ouverture mais aussi au centre, l’arrivée de ce buteur de renom offre plusieurs stratégies possibles et des promesses à tenir, notamment dans la quête de complémentarité avec Luke McAlister, l’habituel dépositaire du jeu toulousain.

Toby Flood répond à la presse -Toulouse - 23 juin 2014
Toby Flood répond à la presse -Toulouse - 23 juin 2014 - Rugbyrama

Le joueur à suivre : Imanol Harinordoquy

Après avoir plusieurs fois flirté avec le Stade toulousain, le Basque a finalement franchi le pas cet été. A 34 ans, l’ex-international français est venu apporter son expérience et "couvrir des postes où nous aurons de nombreuses absences lors des périodes internationales", prévient Novès. Son intégration ne sera pas un problème puisque l’ancien du BO, qui est un proche d’Elissalde, a également côtoyé plusieurs internationaux toulousains en équipe de France. Ses blessures à répétition lors des trois dernières saisons au cours desquelles il n’a disputé que 15 matches en moyenne donnent à ce transfert un air de pari. Gagnant ?

Le jeune que vous allez découvrir : François Cros

François Cros, le capitaine des – 20 ans qui ont réalisé le Grand Chelem cette année, a signé un premier contrat Espoir en fin de saison dernière. Le 3e ligne (1m 90, 95 kg), âgé de 20 ans, n’a encore jamais joué en Top 14 mais pourrait profiter du vide laissé par les Dusautoir, Picamoles ou Nyanga pour "jouer sa carte". "J’espère avoir un peu de temps de jeu car cela me tient à cœur de montrer au Stade que je peux faire mon trou ici", a-t-il déclaré. Le staff, qui lui a demandé de "prendre un peu de masse", lui offrira sans doute sa chance durant la saison. A lui de la saisir…

François Cros - France Irlande - 18 juin 2013
François Cros - France Irlande - 18 juin 2013 - Icon Sport

La préparation estivale : une rentrée anticipée inhabituelle

C’est le seul point positif de leur fin de saison anticipée : les Toulousains ont repris plus tôt, le 23 juin dernier pour les non-internationaux, le 21 juillet pour ceux qui ont participé à la tournée en Australie. "Quatre semaines de préparation physique c’est beaucoup plus confortable par rapport aux années précédentes", estime ainsi Saad Drissi, un des préparateurs physiques du Stade toulousain. A noter, durant l’été, les remaniements au sein du staff avec les arrivées de Simon Barrué (coordinateur médico-physique) et Alexandra Palas (osthéo). Le Stade disputera deux matchs amicaux de préparation avant la reprise officielle du championnat, fixée au week-end du 15 août : contre le champion toulonnais, le 1er août à Toulon, et contre Bordeaux-Bègles, le 8 août à Biarritz.

 
 

commentaires


  • passionrug3104/08/2014 14:14

    @rugbychriis arrête de te donner une image du mec qui critique! Tes commentaires servent à rien!

  • ariegolibre02/08/2014 15:49

    @bassinai Qu'il n'y a rien de changé Toulon est une équipe de mercenaires étrangers majoritairement Avec des clubs qui développent une telle stratégie c'est la mort du rugby français Il faudra un peu de temps mais on va y arriver tranquillement si d'ici là il n'y a pas quelques banqueroutes lorsqu'il n'y aura plus f´argent pour payer les mercenaires Le capitalisme à eu sa crise avec les emprunts nocifs et le rugby aura bientôt la sienne Tout ça est construit sur du sable pour quelques clubs qui ne tiennent qu'avec l'argent d'un patron Lorsqu'il en aura mal de jouer et qu'il vendra sa danseuse il ne vous restera pauvres supporters que les yeux pour pleurer Alors essayez de les ouvrir avant qu'il ne doit trop tard

  • bassinai02/08/2014 13:46

    maintenant que toulouse a reçu la fessée, tu dis quoi? =))