Christophe Urios - 23 novembre 2013 - Oyonnax - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Top 14 - Christophe Urios (Oyonnax): "Notre objectif, c'est Bordeaux-Bègles"

Urios: "Notre objectif, c'est Bordeaux-Bègles"

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/04/2014 à 23:36 -
Par Clément Mazella - Le 04/04/2014 à 23:36
Pour le manager de l'US Oyonnax, Christophe Urios, les rencontres à domicile sont la clé du maintien du club de l'Ain en Top 14, à commencer par le match en retard samedi contre Bordeaux-Bègles au stade Charles-Mathon. Un "objectif" pour lequel ses joueurs "sont prêts".

Quelles sont les clés du maintien de l'USO ?

Christophe URIOS: C'est très simple. L'objectif, c'est Bordeaux. Il faut battre Bordeaux-Bègles et quand nous aurons battu l'UBB, nous pourrons parler de la suite. Il ne faut pas nous éparpiller. Ce qui nous intéresse, c'est de trouver l'énergie et nous concentrer sur ce match. Lundi, nous pourrons parler de l'Usap. Les clés du maintien passent par les matches qui se joueront chez nous et notamment contre l'UBB. Nous avons autant de chances de nous maintenir que Bayonne et Perpignan. C'est une lutte à trois, voire quatre car on peut presque ajouter Grenoble. Celui qui sera le moins costaud accompagnera Biarritz en ProD2.

Que reste-t-il de la victoire sur Grenoble ?

C.U: C'est un match clé de la fin de saison. Après Montpellier, il était important de remettre les pendules à l'heure. Nous l'avons fait avec beaucoup d'allant et de qualité. Nous avons joué sans avoir peur de perdre et c'est important pour la fin de saison.

Comment se présente ce match contre l'UBB ?

C.U: Il se présente bien, de manière normale. Après notre défaite contre Montpellier, j'ai apprécié la réaction des joueurs. Il y a eu des attitudes qui m'ont plu. Nous abordons donc cette rencontre face à Bordeaux avec beaucoup de détermination et de confiance en sachant que c'est un adversaire qui est aussi en confiance actuellement. C'est équipe bordelaise peut viser une place européenne, dangereuse par ses avants et son jeu au pied, ses ailiers et son arrière. Il faudra livrer un très grand match comme celui de la semaine dernière. Nous sommes prêts.

Christophe Urios - Oyonnax-Racing - janvier 2014
Christophe Urios - Oyonnax-Racing - janvier 2014 - Icon Sport