Top 14

Stade toulousain: Le président René Bouscatel a voté contre le dispositif des Jiff


Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 18/10/2013 à 17:00 -
Par Rugbyrama - Le 18/10/2013 à 17:00
Toulouse: Bouscatel a voté contre le dispositif des JiffLe président du Stade toulousain, René Bouscatel, a annoncé vendredi avoir voté contre le dispositif concernant les joueurs issus des filières de formation françaises (Jiff) validé mardi par la LNR, craignant notamment un "effet pervers" sur les salaires.
 

"Le dispositif a été adopté à une écrasante majorité en comité directeur car je crois que j'ai été le seul à voter contre", a déclaré René Bouscatel.

"Nous avons eu une réunion des présidents de club à Blagnac durant laquelle chacun s'est exprimé, et quelques présidents, dont moi, se sont prononcés contre, pour des raisons parfois diamétralement opposées", a précisé Bouscatel, relevant que son club était dans les "premiers de la classe puisque nous comptons 75% de Jiff dans notre effectif".

Le président de Toulouse a évoqué "deux raisons" pour justifier son opposition au nouveau dispositif. "La première, c'est une question de principe. Philosophiquement, je suis contre toute politique de quotas. Je suis un libéral et j'estime que chaque club doit pouvoir s'organiser comme il le veut. La seconde, c'est que je crains un effet induit. Si on oblige tous les clubs à rentrer dans les clous, on s'expose à une inflation démesurée du salaire des Jiff, et surtout des meilleurs. Je ne suis pas contre le principe des Jiff, je le trouve tout à fait louable au contraire, mais je souligne plutôt les effets pervers".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

Votre dose de sport quotidienne livrée tous les matins dans votre boîte mail

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×