Ouedraogo - Montpellier Toulon - 16 aout 2013 - Icon Sport
 
Top 14

Montpellier-RCT (22-22) - 1ere journée Top 14 - Montpellier bien mal récompensé

Montpellier bien mal récompensé

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/08/2013 à 10:52 -
Par Rugbyrama - Le 17/08/2013 à 10:52
Plus entreprenant et joueur, Montpellier a craqué en seconde période et a dû concéder, après une interception de Mermoz, le match nul devant Toulon (22-22).
 

A l’issue du premier mach de Top 14 de la saison, il n’y a pas un mais deux leaders. Montpellier et Toulon se sont neutralisés (22-22) vendredi soir, à l’issue d’une partie acharnée dans un stade Yves-du-Manoir plein. Le MHR a mené presque toute la rencontre, marquant un essai dès la troisième minute et stabilisant l’écart avec le jeu au pied de ses buteurs. Mais un essai en contre de Mermoz a permis au RCT de prendre deux points à l’extérieur. Les champions d’Europe ont tout de même souffert, notamment en mêlée et dans le jeu au sol, et devront corriger cela avant d’accueillir le Racing la semaine prochaine.

Les Montpelliérains ont longtemps pensé tenir le bon bout face au finaliste de la dernière édition, rapidement derrière au score. Ils ont pu profiter de l’apport de leur demi de mêlée, Pélissié. Il a échappé à un placage au début de l’action menant à l’essai d’Audrin inscrit en coin, mais a aussi su répondre à Wilkinson. Dès que les Toulonnais se sont rapprochés grâce à la botte de leur Anglais, ils ont été repoussés par les pénalités de l’ancien Grenoblois. Et quand celui-ci est sorti du terrain, c’est son suppléant Paillaugue qui a pris le relais. Mais il a manqué le coche à la dernière minute, avec une pénalité de 53 mètres un poil trop courte.

Mermoz sauve la mise

Si Toulon a évité la défaite à la dernière minute, l’équipe varoise est surtout revenue à hauteur au moment où elle commençait à ne plus trop croire en ses chances. Sentant bien le coup, Mermoz a intercepté une passe de Trinh-Duc pour partir à dames à la 71e minute. Mais auparavant, les joueurs de Laporte ont eu bien du mal à manœuvrer face à une défense acharnée qui leur a posé de réels problèmes dans le jeu au sol. Ainsi qu’en mêlée, où Sheridan et Chiocci ont été sanctionnés à six reprises. Smith a été un des seuls à montrer ses qualités tout au long du match, à animer l’attaque et à franchir le premier rideau. Même si Delon Armitage s’est vu refuser un essai litigieux à cause d’une passe en avant de Wilkinson (38e).

Une certaine frustration pourrait naître du résultat final pour le MHR, mais le staff peut tout de même se baser sur des éléments positifs pour la suite de la saison, où le barragiste du dernier championnat nourrit de hautes ambitions. De quoi aborder le prochain déplacement à Biarritz avec une certaine confiance. Et Montpellier, qui a marqué le premier essai de la saison par Audrin, peut se rappeler que l’équipe dans ce cas ces trois dernières saisons a remporté le Brennus. Les Héraultais, s’ils sont superstitieux, peuvent croire en leur bonne étoile.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×