Top 14 - - Biarritz

Imanol Harinordoquy (Biarritz): "Se retrouver à 14 contre 15 nous a libérés offensivement"

Malgré la défaite dans le derby et la dernière place de son équipe, Imanol Harinordoquy tient un discours résolument positif.

 
Harinordoquy: "Se battre comme une équipe qui joue pour le maintien" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Que retenez-vous de ce derby ?

Imanol HARINORDOQUY: Même à 14, les mecs ont pris du plaisir. Personne ne s'est fait "chier" sur le terrain. L'équipe a essayé de produire du jeu. Elle doit continuer sur cette voie. On s'est battu contre nous-mêmes. Quelque part, je me demande si ce rouge ne nous a pas fait du bien. Il nous a réveillés. On s'est dit qu'il fallait qu'on joue. Nous avons été obligés d’entreprendre pour ne pas être ridicules et en prendre 30. Quand on met de l'intensité, de l'agressivité et qu'on sort proprement les ballons, on arrive à faire deux trois choses intéressants. Se retrouver à 14 contre 15 nous a libérés offensivement. Nous n'avions jamais montré ce visage depuis le début de la saison.

Cette dernière place au classement est-elle dure à digérer ?

I.H: C'est surtout dur quand on ne prend pas de point. Il y a deux matchs où l'on mérite de prendre au moins un point au regard de notre production sur le terrain. Il faut maintenant regarder devant et aller chercher cette victoire impérative contre Perpignan.

Le mot d'ordre est-il ne pas penser à la Pro D2 ?

I.H: Ce se serait une erreur de se dire que le championnat est long et qu'il reste encore beaucoup de journées. Le meilleur moyen de se planter. On doit désormais se battre comme une équipe qui joue pour le maintien. Mais cela passe par une prise de conscience collective. Cette pression doit être notre allié et nous permettre de nous lâcher. Face à Bayonne, nous n'avions plus rien à perdre. On doit se nourrir de cette prestation.

Comment préparer Perpignan ?

I.H: Ce n'est sûrement pas en répétant 50 000 combinaisons que nous y arriverons car l'équipe compte de nombreux blessés. Le groupe a besoin de retrouver de la fraîcheur. Notre rugby se mettra ensuite en place tout seul. Quand l’équipe joue ensemble, elle a montré contre Bayonne qu’elle était capable de faire des choses intéressantes. Ce n'est pas un hasard si l'équipe a montré un beau visage face à Bayonne. Elle est capable de faire encore mieux.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |