Article
commentaires
Top 14

Guy Novès (Stade toulousain): "Les Brivistes ont été impressionnants"


Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 02/11/2013 à 19:09 -
Par Rugbyrama - Le 02/11/2013 à 19:09
Novès: "Les Brivistes ont été impressionnants"La manager de Toulouse, Guy Novès, n'a pas manqué de saluer la prestation des Brivistes, qui ont logiquement battu son équipe ce samedi (25-13). Il a reconnu que ses joueurs avaient été "catastrophiques" lors du premier acte, encaissant "un 10-0 en cinq minutes".
 

"Je tiens avant tout à féliciter les Brivistes qui ont été impressionnants. Nous nous sommes réveillés à la mi-temps. Nous remportons le deuxième acte 13-9. Si l'on regarde bien, la première mi-temps a été notre deuxième entraînement de la semaine. Nous avons laissé beaucoup d'énergie sur nos dernières rencontres, cela nous a coûté cher. Notre début de match a été catastrophique, en encaissant un 10-0 en cinq minutes. Il y avait, peut-être, la place pour un bonus défensif, mais vu la rencontre, cela aurait été un super bonus".

 
 

commentaires


  • Charly B.04/11/2013 09:25

    Tu as dû remarquer que les promus ne ressemblent pas beaucoup à des promus. Imagine quelqu'un qui n'a pas suivi le rugby depuis trois ans. Il regarde le match d'hier. On lui dit que Brive est le promu de cette année. Je pense qu'il aurait du mal à le croire... Tout le monde est d'accord pour dire que le niveau s'est énormément resserré, et qu'à part Biarritz, il n'y a plus de grosse différence de niveau entre les équipes. L'homogénéité et les automatismes font donc la différence entre Brive, qui a une équipe type identifiable à un ou deux éléments près, et le stade toulousain, qui fait tourner son effectif pour gérer la forme de ses joueurs, ou parce qu'il y est contraint par l'absence des internationaux. La richesse du club commencera à se faire sentir en fin de saison, quand les organismes seront usés. Là, la qualité de l'effectif fera la différence. Pour l'instant, les gros budgets ont un problème de riches : ils font tourner pour gérer une saison très longue. Les clubs à budget plus modeste ont une autre priorité : être prêts dès le début de la saison comme s'ils jouaient des phases finales, et ce afin d'engranger un maximum de points pour se mettre à l'abri, et pour ne pas se trouver fort dépourvus quand la bise sera venue... :-)

  • cepvosne03/11/2013 22:06

    Y zon ptetre ramène des champignons...... Visca RougetNoir

  • Charly B.03/11/2013 15:25

    Non, tu as mal compris, je n'ai pas dit que quand on a un gros effectif il est difficile de faire tourner, j'ai même dit le contraire : la tentation de faire beaucoup tourner est grande, et ça se fait au détriment de l'homogénéité. A mon avis, quand on a un gros effectif, on a deux options : soit celle de Clermont l'année dernière, avec deux équipes (l'équipe des titulaires et l'équipe bis), soit faire un mélange des deux (l'équipe de Toulouse hier) avec le risque de manquer d'homogénéité et d'automatismes.