Frédéric Michalak - Xv de France - 23 novembre 2013 - Icon Sport
 
Top 14

Frédéric Michalak (Toulon): "Je veux jouer la Coupe du monde 2015 et la gagner"

Michalak: "Je veux jouer la Coupe du monde 2015 et la gagner"

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 01/04/2014 à 11:49 -
Par Clément Mazella - Le 01/04/2014 à 11:49
Titulaire au poste d'ouvreur lors des deux derniers matchs du RC Toulon, Frédéric Michalak revient en forme au meilleur moment, pour le match de Coupe d'Europe dimanche contre les Irlandais de Leinster avec l'équipe de France pour objectif. A 31 ans, l'ancien toulousain espère encore étoffer son palmarès et vise une sélection pour la Coupe du monde en Angleterre en 2015.
 

Toulon vient de battre Toulouse (32-28), que retenez-vous de cette rencontre ?

Frédéric MICHALAK: C'était important de gagner. Ça nous permet de rester en haut du classement, mais c'est aussi bon pour la confiance avant le quart de finale de H Cup. Tout n'a pas été parfait, nous devons être meilleurs en particulier quand on ressort le ballon de chez nous et dans les duels. Car le Leinster, c'est encore un cran au-dessus.

Le Leinster est justement une référence du rugby européen. Comment abordez-vous cette rencontre ?

F.M: C'est toujours spécial. Même si en ce moment tous les matches sont couperet, là c'est une rencontre à élimination directe. Un quart de finale de Coupe d'Europe ce n'est pas rien. Encore plus à domicile. On a bataillé pour pouvoir jouer à Mayol. A nous de bonifier ce travail et d'atteindre la demi-finale et aller défendre notre titre.

Comment jugez-vous cette équipe ?

F.M: Ils sont impressionnants. Mais c'est à l'image de la sélection irlandaise, puisqu'il y a une vingtaine de joueurs qui ont participé au dernier Tournoi des six nations ou l'ont remporté, dont O'Driscoll. Ils sont sur une très bonne dynamique, ça va être un gros match et il faudra être au top. Mais c'est à l'image de la H Cup: une compétition où l'on n'a pas droit à l'erreur et où l'on joue contre ce qu'il se fait de mieux en Europe.

A trois journées de la fin, aucune équipe n'est encore qualifiée pour les phases finales. Avez-vous déjà vécu ça ?

F.M: C'est la première fois que je vois ça. Mais c'est logique. Chaque année, les équipes haussent leur niveau. A mon sens c'est une bonne chose, car ça tire tout le monde vers le haut. En contrepartie, les saisons sont longues, on ne peut pas faire d'impasse. Je peux vous dire que c'est plus dur aujourd'hui que quand j'avais 20 ans !

" Je m'éclate à l'ouverture et, avec l'expérience, c'est un poste où je suis à l'aise"

Sur le plan personnel, vous avez retrouvé une place de titulaire à l'ouverture lors des deux derniers matchs. Comment vous sentez-vous ?

F.M: Je prends du plaisir, c'est important pour moi. Je suis bien physiquement, je n'ai plus de pépin, ça me permet d'être à 100 % et de jouer sans appréhension. Je suis content d'être en forme à ce moment-là de la saison, dans la dernière ligne droite. Je m'éclate à l'ouverture et, avec l'expérience, c'est un poste où je suis à l'aise. En tout cas, j'ai soif de victoires et l'envie d'aller gagner des titres avec Toulon.

Votre regain de forme coïncide avec votre prolongation de contrat avec le RCT. Est-ce que cela a eu une influence ?

F.M: Non, ça n'a pas eu d'influence sur mon rendement. Ni avant ni après. La prolongation était facile, puisque les deux parties voulaient signer. Il y avait juste des détails à régler. C'était important de parler avec le coach et l'encadrement pour savoir ce qu'ils souhaitaient faire avec moi. Je suis content de rester dans ce club qui continue de grandir et qui a l'objectif de s'inscrire dans la durée au plus haut niveau. J'ai également ces ambitions pour pouvoir postuler en équipe de France.

Q: Vous espérez être dans le groupe pour la prochaine Coupe du monde ?

F.M: A 31 ans, il ne me reste pas dix ans de carrière. Mon objectif est clair: aller à la Coupe du monde. Et je ne veux pas faire qu'y aller, mais la gagner.

Frédéric Michalak - Toulon Toulouse - 29 mars 2014
Frédéric Michalak - Toulon Toulouse - 29 mars 2014 - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×