Fofana - Clermont Bordeaux - 29 septembre 2013 - Icon Sport
 
Top 14

8e journée Top 14, ASMCA-UBB (40-11) - Clermont n'a laissé que des miettes

Clermont n'a laissé que des miettes

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/09/2013 à 14:57 -
Par Rugbyrama - Le 29/09/2013 à 14:57
Un temps chahuté, Clermont s'est appuyé sur sa puissance physique pour dominer facilement l'UBB, indisciplinée et souvent en infériorité numérique (40-11).
 

Pour inaugurer un nouvel horaire inédit, le dimanche à 12h30, le match entre Clermont et l’Union Bordeaux-Bègles proposait un duel contrasté entre une équipe intraitable à domicile (3 succès en 3 matches) depuis le début de la saison et un adversaire qui a connu tout le contraire à l’extérieur en trois rencontres. La logique a donc été respectée avec une large victoire bonifiée des Auvergnats face aux Bordelo-Béglais (40-11). Redescendue au huitième rang du classement après les premiers résultats de la huitième journée et vexée par sa lourde défaite à Montpellier (43-3) la semaine dernière, l’ASMCA avait beaucoup à se faire pardonner devant ses supporters. Vern Cotter a effectué huit changements par rapport au XV de départ qui s’était déplacé dans l’Hérault. Le début de la rencontre a résumé les doutes actuels des coéquipiers de Morgan Parra.

Le demi d’ouverture clermontois Brock James, de retour de blessure, a prouvé d’entrée qu’il était revenu en forme avec trois pénalités réussies (2e, 14e et 26e). Le Franco-australien n’était cependant pas responsable de la maladresse technique de son équipe à l’image de Fofana et de Nalaga, qui n’ont pas réussi à placer de bonnes accélérations au cours de la première période. L’UBB a profité très rapidement de ce flottement avec l’essai de Romain Lonca sur un service parfait de son pilier Poirot (18e). Résistant et combatif malgré la blessure de son pilier Laurent Delboulbes à l’échauffement, le club aquitain a réussi à tenir le choc. Les hommes de Raphael Ibanez ont fini par craquer sur un renvoi de Saubusse à cinq mètres de son en but, contré par Paulo, qui a aplati (39e, 16-11 à la mi-temps).

Un doublé pour Nalaga

Le manager de l’UBB a demandé des explications à l’arbitre à la mi-temps car il soupçonnait un hors jeu de la part du talonneur clermontois. Il n’aura finalement aucun regret sur cet essai accordé car ce n’était que le début de la déferlante auvergnate. Napolioni Nalaga a inscrit son premier essai de la saison à la sortie des vestiaires (47e). La défense bordelo-béglaise a explosé en vol, sûrement pas aidée par la multiplication de cartons jaunes (Gibouin 57e, Rey 66e et Florea 67e). Parra s’est mis à jouer vite sur toutes les actions et sa fougue a permis à ses coéquipiers de creuser l’écart avec un deuxième essai pour Nalaga (62e). Sivivatu a offert le bonus offensif (74e) avant un cinquième essai de Byrne (76e). Vincent Etcheto en a souri jaune sur le banc de l’UBB. Son équipe n’a inscrit aucun point en seconde période et la sortie sur blessure de Lonca a perturbé son jeu d'attaque. Le deuxième meilleur marqueur de points du Top 14, Pierre Bernard, n’a même pas réussi sa seule pénalité (52e).

Clermont a donc conclu cette huitième journée en chipant la deuxième place du classement à Toulon, son prochain adversaire samedi prochain à 15 heures. Les Auvergnats conservent leur invincibilité à domicile et sont revenus à deux points du leader, le Stade français. L’UBB, qui a tout de même joué crânement sa chance, n’a inscrit aucun point et reste le premier non relégable (12e) à égalité de points avec Bayonne (13e). Justement, les deux clubs se retrouveront samedi (18h30) dans un duel de mal classés qui sentira la poudre.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×