Bonneval - Stade français Clermont - 8 septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

5e journée Top 14 en bref - Le Stade français s’affirme, Toulouse déprime

Le Stade français s’affirme, Tian assomme Castres

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 09/09/2013 à 16:08 -
Par Midi Olympique - Le 09/09/2013 à 16:08
La belle victoire du Stade français contre Clermont, le zéro pointé de Toulouse à Montpellier, l’entrée décisive de Giteau ou encore l’essai salvateur de Tian... La 5e journée de Top 14 en bref.

EN HAUSSE

Stade français

Malmené ces dernières saisons, le Stade français semble avoir démarré l’exercice 2013-2014 sous de bien meilleurs auspices. Défaits à Castres (38-10), les Parisiens ont réagi de fort belle manière contre Clermont (23-16), qui était pourtant premier du championnat avant ce match. La formation entraînée par Gonzalo Quesada a fait la différence en seconde période grâce à des essais de Bonneval et Arias. Malgré l’expulsion de Pascal Papé, les Franciliens ont résisté face aux vagues auvergnates, préservant ainsi leur invincibilité à Jean-Bouin. A eux de conserver, voire d’améliorer ce niveau de jeu au fil des rencontres.

EN BAISSE

Stade toulousain

Que se passe-t-il à Toulouse ? Battus par l’ASMCA lors de la troisième journée (30-19), les Toulousains avaient rectifié le tir en milieu de semaine, face au Racing-Metro (30-6). Mais ils ont été une nouvelle fois méconnaissables ce week-end. Contre Montpellier, les Rouge et Noir ont commis de grosses erreurs en défense, permettant à leur adversaire d’inscrire trois essais. Pire encore, la formation haut-garonnaise s’est montrée inefficace et relativement inoffensive en attaque. Elle n’a d’ailleurs marqué aucun point (25-0), ce qui est suffisamment rare pour être souligné. Guy Novès doit rapidement trouver une solution car, pour l’instant, son équipe déçoit.

LE JOUEUR

Matt Giteau (Toulon)

Certains joueurs n’ont pas besoin de beaucoup de temps pour montrer l’étendue de leur talent. C’est le cas de Matt Giteau, entré à la 44e minute de jeu à Biarritz, en lieu et place de Jonny Wilkinson, blessé. L’ouvreur australien a réussi ses deux pénalités, une transformation et a été passeur décisif sur l’essai de Mermoz. Surtout, alors que le RCT ne menait que d’un point (13-14) à dix minutes de la fin et que les Biarrots poussaient pour arracher la victoire, Giteau a fait parler sa classe. A la suite d'une longue possession des Toulonnais dans le camp adverse, l’ancien joueur des Brumbies s’est faufilé entre Lund et Genevois pour aller aplatir dans l’en-but, anéantissant les espoirs biarrots. Si "Wilko" doit être contraint de s’absenter, les Varois peuvent donc compter sur Matt Giteau pour occuper le poste de demi d’ouverture. Ça fait rêver...

L'ESSAI

Silvère Tian (Oyonnax)

On joue la 75e minute à Charles-Mathon. Dans des conditions climatiques difficiles, Oyonnax mène 12-9 face à Castres, mais le champion de France n’entend pas en rester là. Les Tarnais amorcent une relance dans leurs 22 mètres. Rémi Tales, entré en jeu peu de temps auparavant, adresse une longue passe à destination de Garvey. C’est à ce moment que surgit Silvère Tian, qui intercepte le ballon et file aplatir en terre promise, portant ainsi un coup de poignard fatal au CO. Urdapilleta transforme cet essai et scelle le score (19-9). Certes, l’essai de l’ailier oyonnaxien est tout sauf collectif. Il ne sera pas non plus élu "essai de l’année". Mais il vaut de l’or car il permet à son club, promu en Top 14, d’aligner un second succès de rang.

LA STAT

3

Depuis 2012-2013, saison de leur remontée parmi l’élite, les Grenoblois ont affronté l’UBB à trois reprises. Ils ont remporté chacune de ces rencontres. A Lesdiguières, les protégés de Fabrice Landreau ont en effet battu, non sans mal, des Bordelais méritants (21-14). Ces derniers devront se contenter du bonus défensif et attendre la 18e journée pour, peut-être, venir à bout de leur bête noire iséroise.

LA DECLA

Marc Delpoux (Perpignan)

"Je crois qu'il y en a assez. On ne peut pas être arbitré toutes les semaines comme une petite équipe. Il faut que les gens comprennent que l'Usap, ce n'est pas une petite équipe. Chaque fois que le plaqueur reste sur la zone, l'arbitre ne siffle jamais. On est frustré une fois de plus. On ne va pas répéter la même histoire toutes les semaines. Maintenant, ça suffit. Il y en a plein le dos de voir ce que j'ai vu aujourd'hui".

 
 

commentaires


  • Charly B.10/09/2013 20:13

    Ne sois pas navré de me contredire, le forum c'est fait pour ça, le tout est d'être de bonne foi. Je ne suis pas borné, certains commentaires intelligents me font changer d'avis. Pour revenir au sujet, je te livre mon impression : il y a eu selon moi un tournant dans ce match, et celui qui a donné le "coup de volant" c'est Giteau, c'est lui qui fait basculer le match, là-dessus je pense que nous sommes d'accord. Quant à la faiblesse biarrote, je pense que les biarrots ont fait plus que jeu égal avec les toulonnais pendant une bonne partie du match, ce qui montre qu'ils ne sont pas si faibles que ça. Mais la suite de la saison te donnera peut-être raison: peut-être qu'ils sont vraiment faibles, auquel cas ça voudrait dire que le RCT a fait un match très moyen et que sans Giteau ils auraient peut-être perdu.

  • Anonymedu9210/09/2013 12:25

    Comme expliqué sur le blog Esprit de la Règle ( http://espritdelaregle.com/2013/09/09/sf-asm-la-direction-des-mains-ca-veut-dire-quoi/) , la règle est simple et a peu changé. Et il n'y a pas en avant sur le deuxième essai parisien. Plutôt joli d'ailleurs.

  • Kikidu7510/09/2013 12:21

    A mon avis il n'a toujours pas digéré la finale d'HCUP si tu veux mon avis :)