Gerhard Vosloo - Clermont Perpignan - 3 mai 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

26e journée Top 14 - ASMCA-Usap (25-22): La H Cup était encore présente dans les têtes clermontoises

La H Cup était encore présente dans les têtes clermontoises

Par Anthony Tallieu
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/05/2014 à 17:20 -
Par Anthony Tallieu - Le 03/05/2014 à 17:20
Longtemps mis en difficulté par des Perpignanais qui jouaient leur survie, les Clermontois ont finalement assuré le minimum. L'ASMCA est en barrages (25-22).

Ce samedi 3 mai 2014 restera dans l’histoire du rugby français comme le jour où l’un de ses piliers est tombé, et avec lui un siècle d’histoire parmi l’élite. L’Usap n’a pas pu forcer son destin sur le terrain de la forteresse auvergnate (25-22), imprenable depuis plus de quatre ans. Malgré un match plein, peut-être leur meilleur de la saison à l’extérieur, les Sang et Or ont laissé échapper un résultat positif dans des dernières minutes qu’ils ont disputé en infériorité numérique. En ne prenant "que" le point de bonus défensif à Marcel-Michelin, Perpignan a précipité sa chute, officialisant sa descente en Pro D2, la première de son histoire. Les Catalans regarderont depuis leur télévision leur bourreau disputer les phases finales et un barrage à domicile assuré ce samedi.

Pour espérer l’impossible, l’Usap devait compter sur une prestation énorme de ses joueurs et un peu aussi sur des défaillances clermontoises. Les deux conditions étaient réunies ce samedi. Très propres et présents dans le combat, les Perpignanais ont fait vaciller des Auvergnats jaune pâle, visiblement encore très marqués par la claque reçue en demi-finale de H Cup à Twickenham contre les Sarancens (46-6). Une fébrilité dans le jeu et une nervosité qui se traduisaient par des fautes à répétition et deux cartons jaunes dans le premier acte: des jambes molles et des ailes coupées (Malzieu 32e, Sivivatu 33e).

Hook rate une pénalité à 22 mètres en face des poteaux

Cette double infériorité numérique pouvait permettre aux Catalans d’engranger une avance précieuse face à une équipe loin de sa forme optimale. Il n’en fut rien. La faute à un Morgan Parra très précis au pied. La faute, aussi, à un James Hook fébrile dans un moment clé. En plus de rendre très rapidement les ballons au pied, l’ouvreur gallois ratait une pénalité cruciale à 22 mètres en face des perches. Trois points qui coûtent cher au moment de faire les comptes, puisqu’ils auraient permis à l’Usap de sauver sa peau. Elle était encore en Top 14 jusqu’à dix minutes de la fin, une nouvelle pénalité de Parra (70e) et un carton jaune pour Guiry. Trop pour une équipe qui a longtemps cru au miracle.

Il y a pratiquement cinq ans jour pour jour, Perpignan remportait son septième et dernier titre de champion de France, en battant…Clermont (22-13). Un jour béni pour David Marty et Guilhem Guirado, les deux derniers rescapés de l’ultime sacre des Arlequins, en contraste total avec la détresse de ce samedi. Le tout sous les yeux de Paul Goze, qui estimait cette semaine à une sur cent les chances de maintien de son club de cœur, et qui a lui aussi dû passer par tous les états avant la déception finale. Loin de cette dramaturgie, l’ASMCA a assuré dans la douleur son barrage à domicile, qu’elle jouera contre Castres. Avec ce qu’elle a montré cet après-midi, l’aventure pourrait ne pas se poursuivre bien au-delà pour les Jaunards.

 
 

commentaires


  • Utilisateur6400505605/05/2014 23:53

    @SUDOUEST je suis de toulouse pourquoi tu ne crois pas ?? On est pas tous comme toi a faire croire qu on est du sud ouest mais en fait de clermont LOLA

  • SUDOUEST05/05/2014 21:07

    @eurosport_test-fc95c0073cf9cd8a928fb423c895cdee:disqus : ... je vois tous tes posts et tu ne vas quasiment jamais sur les articles de Toulouse ... tu n'es pas un supporter du ST ... t'es un manipulateur ...

  • tripou14604/05/2014 22:58

    Pour Nakaitaci je trouve ça dommage et je te rejoins, pourquoi le voit on si peu ? , il est pourtant lui aussi bourré de talent, même si pour moi son poste de prédilection est au centre ....