Montage un jour cinq images - 20 avril 2014 - Rugbyrama
 
Article
commentaires
Top 14

25e journée Top 14 - Un jour, cinq images: Teulet, Yachvili, des adieux réussis

Un jour, cinq images: Teulet, Yachvili, des adieux réussis

Par Anne-sophie Bernadi
Dernière mise à jour Le 20/04/2014 à 17:50 -
Par Anne-sophie Bernadi - Le 20/04/2014 à 17:50
L'heure était à l'émotion. Derniers tours d'honneur pour Yachvili et Teulet, des larmes ont coulé sur les joues catalanes... Les images marquantes du week-end.

Oyonnax, une joie de courte durée

73e minute à Charles-Mathon. Silvère Tian s’échappe, sert Benjamin Urdapilleta et Pierre Aguillon s’étale dans l’en-but. Cet essai devait être le second du match pour l’USO, synonyme de victoire et de bol d’air dans la course au maintien. Il n’en sera rien. L’arbitre de la rencontre réclame la vidéo et refuse l’essai pour un léger en-avant. La rencontre se finira sur un nul mais ça aurait pu être pire. Sur la sirène, Lionel Beauxis a manqué la pénalité de la victoire. Un moindre mal pour l’USO.

Pierre Aguillon - Oyonnax-Toulouse - 19 avril 2014
Pierre Aguillon - Oyonnax-Toulouse - 19 avril 2014 - Icon Sport

Les adieux du Yach à Aguiléra

Voilà, c’est fini. Dimitri Yachvili ne foulera plus la pelouse d’Aguiléra. Après avoir annoncé qu’il mettrait un terme à sa carrière à la fin de la saison, "le Yach" a fait un dernier tour d’honneur sous les applaudissements. Les historiques du club se sont offert une sortie réussie en battant Brive (19-13). "Je redoutais ce dernier match, je suis fier de l’avoir gagné ici", a confié Yachvili, très ému ce samedi.

Dimitri Yachvili - Biarritz-Brive - 19 avril 2014
Dimitri Yachvili - Biarritz-Brive - 19 avril 2014 - DPPI

Perpignan impuissant

Perpignan comptait sur une délocalisation à Montjuic pour prendre une longueur d’avance dans la course au maintien. En vain. En chutant lourdement face à Toulon (31-46), l’Usap a mis un pied en Pro D2 alors que le club n’a jamais quitté l’Elite du rugby français depuis 1911. Une immense déception pour les Sang et or, à l’image de Jean-Pierre Pérez, un historique du club qui évolue à l'Usap depuis sept ans et a soulevé le bouclier de Brennus en 2009.

Jean-Pierre Perez - Perpignan-Toulon - 19 avril 2014
Jean-Pierre Perez - Perpignan-Toulon - 19 avril 2014 - Icon Sport

Un dernier tour d’honneur pour Teulet

"Je ne réalise pas encore". Et pourtant, Romain Teulet a bel et bien dit au revoir à Pierre-Antoine, vendredi soir en ouverture de la 25e journée. Pour sa dernière, l’arrière castrais, entré à l’heure de jeu, a inscrit deux pénalités. "Je suis très heureux d’avoir contribué à la victoire", a-t-il confié ému à l’issue du match. Une émotion palpable dans le regard du joueur porté en héros par Mathieu Bonello et accompagné par son fils, sur les épaules de Yannick Forestier.

Romain Teulet - Castres-Montpellier - 18 avril 2014
Romain Teulet - Castres-Montpellier - 18 avril 2014 - Icon Sport

Paris sonne la révolte

Après un passage à vide (quatre matchs sans victoire), le Stade français est enfin sorti de son sommeil. Et c’est Bordeaux-Bègles qui en a fait les frais. En témoigne ce combat dans les airs entre l’ouvreur girondin Pierre Bernard et le troisième ligne parisien Olivier Missoup. Dans une partie survoltée ponctuée de sept essais, les Parisiens ont prouvé qu’ils n’étaient pas encore morts et posé une option sur la septième place.

Pierre Bernard et Olivier Missoup - Stade français-Boreaux - 19 avril 2014
Pierre Bernard et Olivier Missoup - Stade français-Boreaux - 19 avril 2014 - DPPI
 
 

commentaires


  • rugbymendu3321/04/2014 15:46

    Un grand bravo à Yach et Teulet pour ce qu'ils ont fait pour leur club!

  • Haut Landais21/04/2014 14:08

    @CoeurOvale40 , être né à Dax ( clinique )ne veut pas dire qu'il est de Dax.

  • yves de pau21/04/2014 11:17

    Je dirai que dans la situation ou se trouvait l'Usap , il fallait annuler Barcelone et jouer a Perpignan !! Là est la 1ere grosse erreur de l'Usap ! Pourtant ce n'est pas comiqué de le comprendre ....tant pis