Camara - Stade français Bordeaux - 19 avril 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

25e journée Top 14 - Stade français-Bordeaux-Bègles (37-23) - Paris révolté, l'UBB renversée

Paris révolté, l'UBB renversée

Par Anne-Sophie Bernadi
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/04/2014 à 22:43 -
Par Anne-Sophie Bernadi - Le 19/04/2014 à 22:43
Appliqué, efficace et supérieur en conquête, le Stade français a pris une belle option sur la septième place en dominant l'UBB avec le bonus offensif (37-23).
 

D’opposition de style, il n’y en a pas eu. L’Union Bordeaux-Bègles était venue à Jean-Bouin avec la ferme intention de pratiquer un rugby débridé, comme à son habitude. Face au Stade français, son alter ego, Bordeaux n’a pourtant jamais réussi à véritablement imposer son rythme. Sevrés de ballons en première mi-temps, les hommes de Raphaël Ibanez ont subi les attaques répétées des joueurs de la capitale, bien décidés à profiter de cette rencontre comme si c’était la dernière. Paris s’impose finalement 37-23, et peut espérer se qualifier en cas de victoire dans deux semaines à l’extérieur face à Toulon. La lutte pour la septième place, synonyme de barrage en vue d’une qualification en H Cup, a tourné à l’avantage du Stade français, qui empoche un bonus offensif mérité.

La course aux barrages s’arrête dès aujourd’hui pour l’UBB. Les Bordelo-Béglais, qui sont restés fidèles à leurs principes de jeu, ont choisi de prendre des risques ce samedi. Sans trop de réussite malheureusement, puisque plusieurs fautes de mains ont permis aux Parisiens de tuer le match dès la fin de la première mi-temps. Nayacalevu par deux fois (8e, 15e), puis Burban (31e) et Camara (40e) permettaient à Paris de virer en tête aux citrons avec seize points d’avance et un bonus offensif provisoire à la clé. L’essai de Maynadier pour Bordeaux-Bègles (26e) récompensait les velléités offensives de son équipe, malgré un manque criant de réalisme.

La septième place comme lot de consolation

On pouvait craindre un sursaut d’orgueil des partenaires de Talebula au retour des vestiaires. Il n’en fut rien, puisque c’est le Stade français qui enfonçait le clou sur un beau travail de Ioane (47e). S’en suivit une vingtaine de minutes sans grand intérêt, marquées par de trop nombreuses maladresses, les deux équipes se partageant la domination en conquête. L’envie était clairement du côté de Paris ce samedi soir, et la victoire est amplement méritée. Côté girondin, pas de regrets, si ce n’est celui de ne pas avoir véritablement voulu gagner à Jean-Bouin. Le bel essai de Le Bourhis (78e) permet à l’UBB de conserver un goal average particulier favorable.

Dans deux semaines, le Stade français, revenu à égalité de points avec le Stade toulousain, devra ramener des points de l’Allianz Arena de Nice pour espérer accéder aux phases finales. Un point de bonus défensif leur assurerait une deptième place réconfortante pour un club qui n’a pas disputé la H Cup depuis quelques années. De son côté, l’UBB devra impérativement s’imposer avec le bonus face au Biarritz Olympique pour peut-être damer le pion à son adversaire du jour. Le suspense reste entier dans ce Top 14, qui, pour reprendre la formule d’Eric Bayle, est vraiment… "top".

 
 

commentaires


  • rugbymendu3321/04/2014 16:12

    @fanrct ce n'est pas un manque de supporters car jean bouin et surtout chaban sont souvent plein! De plus le match était tellement beau que l'on reste muet :)

  • TheSFr21/04/2014 12:50

    Match extra, on s'est régalé du début à la fin. Il y aura eu des essais magnifiques ( Le Bourhis, quelle classe à la 78ème...), des joueurs de talent (Ioane, Burban,...), des turnovers, un jeu varié et agréable à regarder. Perso j'ai passé une super soirée ! Bonus offensif en prime, super ! Quoiqu'il advienne à Nice, fier d'être supporter du Stade Français Paris ! En plus, avec un jeu comme ça, on peut toujours rêver... On annonçait une mêlée bordelaise remaniée et affaiblie, eh bien franchement... elle nous a bien perturbée quand même !

  • fanrct21/04/2014 10:55

    Beau match du Stade Français, belle saison d'ailleurs, dommage pour eux qu'ils aient été vraiment handicapés par le tournoi, qui leur a plombé le 8 de devant pendant les doublons. On aura plaisir à les accueillir à Nice. Dommage qu'après ce beau match, ... 35 petits commentaires et encore la moitié viennent de forumeurs soutenant d'autres équipes, le racing par exemple a eu plus de 200 commentaires, alors un manque de supporters ? Bizarre quand même