Gerhard Vosloo - clermont stade français - 2014 - DPPI
 
Article
commentaires
Top 14 > - Clermont

20e journée Top 14, ASMCA-MHR - Comme l'ombre d'un doute

Comme l'ombre d'un doute

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/02/2014 à 17:06 -
Par Fabien Pomiès - Le 21/02/2014 à 17:06
Le choc du week-end en Top 14 mettra aux prises Clermont et Montpellier. Les Héraultais, en pleine euphorie, viennent de faire chuter Toulouse et ont corrigé Perpignan. Enfin un vrai frisson pour Clermont au stade Michelin ?

La menace s'appelle Montpellier. Et cette fois elle paraît sérieuse, au point d'imaginer la première défaite de Clermont sur ses terres depuis plus de 4 ans. Certes, l'interminable série de 72 victoires consécutives des Clermontois n'a rien d'un long fleuve tranquille. Mais les habitués des tribunes du Michelin ne viennent pas la boule au ventre au stade tous les quinze jours, loin s'en faut. Or cette fois, les circonstances paraissent favorables à Montpellier, et le doute semble permis...

Inquiets les Clermontois ? "Comme à chaque match à domicile lorsqu'on joue une grosse écurie", admet l'entraîneur Franck Azéma. "Mais l'inquiétude, c'est ce qui te fait avancer. Ce stress là est important pour nous, ça nous permet de nous améliorer et de chercher à contrecarrer les plans de l'adversaire"."J'ai des papillons dans le ventre, c'est un gros match qui nous attend", confie le troisième ligne Gerhard Vosloo.

" Tout le monde vient ici pour nous taper"

Défendre leur forteresse, c'est devenu une vieille habitude pour les Auvergnats, comme en témoigne le demi d'ouverture Brock James. "On est toujours en danger. Tout le monde vient ici pour nous taper et on a bien compris que Montpellier avait des ambitions. On sait qu'ils vont nous poser beaucoup de problèmes, mais on prépare ce match comme un autre".

L'équipe héraultaise est en pleine bourre, forte d'une victoire à Toulouse et 50 points passés à Perpignan. Le pilier Clément Ric sait qu'il faudra faire face. "Ils ont traversé une période un peu noire. Avec les recrues arrivées un peu tard, ils ont mis du temps à tout mettre en place, mais maintenant ils arrivent à enchaîner. Montpellier arrive bien armé, en pleine confiance, et il va falloir sortir les barbelés pour s'imposer. On a beaucoup d'absents alors bien sûr qu'on se sent en danger".

" Ça va piquer"

Amoindris par les matches internationaux et les blessés, les Clermontois se soudent les coudes, et se préparent au combat, à l'image du troisième ligne Alexandre Lapandry. "On s'attend à une grosse confrontation face à une équipe qui est sur une pente ascendante. On est conscients qu'on va jouer contre un gros morceau du championnat. Je pense que ça va être dur, que ça va piquer... "

Avec trois champions de France 2010 en jaune et bleu passés à l'ennemi, Ledesma, Privat et Floch, Montpellier connaît quelques ficelles pour perturber Clermont. "Ils ont une défense qui monte très haut, qui coupe notre jeu sur les extérieurs", décrypte l'entraîneur Vern Cotter. "Ils vont cibler notre conquête et il faudra que l'on s'accroche. C'est un beau test pour les gars, pour montrer la solidarité de ce groupe".

La match aller dans un coin de la tête

Le groupe lui, veut montrer qu'il vaut mieux que le 43-3 subi en septembre au stade Yves-Du-Manoir. "Si on dit qu'on ne s'en souvient pas ce n'est pas vrai. Ça a marqué tout le monde", confie Alexandre Lapandry. "On essaie de l'oublier, mais c'est vraiment le match qui reste dans un coin de la tête", ajoute le pilier Raphaël Chaume. "Ça fait mal quand ça arrive... Il n'y a pas besoin d'en parler, tout le monde s'en souvient. La pression est de notre côté, faut pas se voiler la face. Tous les matches sont importants, on est au Michelin, on se doit de rendre une copie parfaite". 

Fâchés par leur défaite à Grenoble la semaine dernière, les Auvergnats ont conscience d'avoir raté une occasion de se mettre à l'abri aux avant-postes du Top 14. Les joueurs et le staff ont laissé le président De Cromières exprimer la frustration générale, et ont évacué la déception au cours d'une grosse semaine d'entraînement. Ambitieux, les Clermontois voient plus loin que ce sommet d'un week-end, et entendent marquer leur territoire face à un probable adversaire en phase finale. "Ils n'ont plus la H Cup et c'est un postulant au titre", prévient Franck Azéma. "Focalisée uniquement sur le championnat, cette équipe est redoutable. On a la chance de recevoir Montpellier, Toulon, Castres, et c'est important de s'évaluer face à eux, pour préparer les échéances de la fin de saison et le quart de finale de H Cup à domicile face à Leicester".

 
 

commentaires


  • mahi28/02/2014 16:05

    facile à dire une fois que la messe est dite!

  • tripou14623/02/2014 15:23

    Au lendemain .... Tu disais ?

  • addictASM23/02/2014 09:14

    alors ... bien le match... merci au MHR d'avoir eu cette envie c'est ça le rugby...je ne t'ai pas dis que nos espoirs étaient alignés cette fois... tu déformes mon propos ...c'était plutôt la grosse équipe qui été sur le pré....et pleurer ce n'est pas notre style ont râlent un peu quand ont se fait voler un match mais sans plus...ont à plutôt tendance à aller de l'avant et se dire pas grave, ça sera pour la prochaine fois!!! n'oublis pas que nous sommes des loosers... mais des loosers en phases finales depuis 10 ans à avoir un beau jeu tout au long de l'année... à être la meilleure attaque à chaque fois...une des meilleures défense.... sinon je dis merci au MHR d'être venu avec des intentions,de l'envie et une belle équipe... j'ai bien aimé le discours du montpelliérain à la fin du match..."très réaliste lui" pour info je kiff le MHR qui reste une des plus belles équipe de se top 14...