Elvis VERMEULEN - 11.02.2012 - Clermont Auvergne / Racing Metro 92 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14 > - Clermont

17e journée Top 14, Aviron bayonnais-Clermont - Elvis Vermeulen is back !

Elvis is back !

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/01/2014 à 18:21 -
Par Fabien Pomiès - Le 23/01/2014 à 18:21
Cinq long mois après sa dernière apparition à Oyonnax lors de la deuxième journée du Top 14, le troisième ligne Elvis Vermeulen fait son retour pour le déplacement de Clermont à Bayonne samedi. Avec la fougue d'un espoir, alors qu'il vit sa dernière saison de joueur en Auvergne.

"Salut les filles !" A son arrivée devant la presse ce jeudi midi dans les entrailles du stade Michelin, le blond troisième ligne lance son habituel gimmick avec un grand sourire. Elvis Vermeulen va retrouver samedi à Jean-Dauger les pelouses du Top14, et un léger tremblement dans la voix révèle l'immense plaisir que lui procure ce retour au jeu. "Je suis super heureux, je vis ça comme un jeune premier et j'ai le cœur à faire un bon match, surtout pour les copains".

L'enthousiasme est à la hauteur de l'attente. Cela fait cinq mois qu'Elvis ronge son frein, après une petite heure de jeu au mois d'août. Remplaçant à Biarritz et titulaire à Oyonnax lors des deux premières journées, on lui diagnostique début septembre une hernie discale au niveau de la septième vertèbre cervicale. La même blessure qu'en 2007, qui l'avait contraint à renoncer à la Coupe du Monde en France, après 10 sélections sous le maillot bleu. Cinq mois d'indisponibilité, alors qu'il attaque sa dernière saison en Auvergne. "Ça a été très long... Surtout quand on voit les copains qui s'éclatent sur le terrain, qu'on participe avec eux la semaine mais que le week-end on reste à la calée... C'est difficile à vivre mais ça fait partie du haut niveau. Il faut prendre son mal en patience et dès qu'on t'en donne l'opportunité, il ne faut pas se louper".

" Le préparateur physique m'en a fait vraiment baver"

Il a retrouvé la compétition le week-end dernier, avec l'équipe Espoir du club, face à Perpignan. Un "espoir" aux 325 feuilles de match en treize saisons avec Clermont. Le plus ancien du vestiaire après Aurélien Rougerie, dont il est l'un des co-capitaines. Relais privilégié de l'entraîneur Vern Cotter, il est l'un des garants de l'état d'esprit du club. Altruiste, animateur, c'est l'un des joueurs les plus importants de l'effectif selon l'entraîneur Franck Azéma. "Il fait partie des joueurs qui sont un peu les gardiens du temple, comme le dit Vern (Cotter), et c'est bien de l'avoir dans le groupe. ça fait plaisir de le retrouver entouré de tous ces jeunes. Il aime donner, partager, et il communique ce plaisir en permanence".

Après les rudes batailles de H Cup, Clermont se passera samedi de nombreux titulaires du week-end dernier, en plus des internationaux. Alors c'est logiquement lui qui guidera à Bayonne une cohorte clermontoise qui mêlera joueurs d'expérience et jeunes du centre de formation. S'il se sent prêt ? Aucune hésitation. "Franchement oui. Le préparateur physique m'en a fait vraiment baver. C'était très long, mais je sais que physiquement je suis prêt, et que ça devrait bien se passer. Je n'ai pas la pression, la seule pression que j'ai c'est de ne pas faire faux bond aux copains. Et de prendre du plaisir".

" C'est la dernière ligne droite"

Dans un contexte hostile, face à des bayonnais relégables, tout ce qu'aime Vermeulen. "Si on ne répond pas présents au niveau de l'engagement on va passer à côté, et on n'en a vraiment pas envie. Ils annoncent beaucoup de pluie, beaucoup de vent, ça ne va faire que des pick and go, ça va m'aller (rires). Simple et efficace". 

Il fêtera ses 35 ans en avril, le week-end des quarts de finale de coupe d'Europe. En concurrence avec Damien Chouly, passé par Brive comme lui, et le phénomène Fritz Lee, engagé comme son joker médical mais vite prolongé après des prestations tonitruantes, il profitera à fond de la moindre minute de jeu. "C'est la dernière ligne droite, il faut simplement prendre du plaisir à évoluer au sein de ce groupe".

 
 

commentaires


  • MrBrouks24/01/2014 10:56

    Je suis content qu'il revienne, même si il va nous faire souffrir ce week end. L'humain passe avant cet éternel besoin de résultat.... Une grande fête, et sous la flotte !!! Et alors???.

  • gis6324/01/2014 09:19

    Exact ! un peu comme si il jouait du xylophone !

  • La barri�re24/01/2014 05:41

    Normal, il était junior au RC Senlis!