Top 14

16e journée Top 14 - Toulouse-Clermont (19-12) Toulouse aime les grands rendez-vous

Stade Toulousain19 - 12ASM Clermont

Bien plus séduisant et cohérent dans le jeu, Toulouse a relevé la tête et a dominé le leader clermontois (19-12). De bon augure avant les échéances européennes.

 
Toulouse aime les grands rendez-vous - Rugby - Top 14Panoramic
 

En bon sélectionneur du XV de France qu'il est, Philippe Saint-André aura probablement regardé ce choc de la 16e journée. Un classique ce Toulouse-Clermont, avec tous les internationaux qu'il comporte. Mais si PSA attendait du jeu et des percées, il craignait probablement "la casse", inhérente aux impacts de ces gros duels. Au final, le Stade toulousain a su garder une avance suffisante pour ne pas souffrir d'un éventuel retour adverse (19-12). Les quatre points du succès, précieux, permettent aux Toulousains de reprendre la quatrième place du Top 14. L'ASMCA se contente du point de bonus défensif et reste leader.

De grosses défenses, des enchaînements debout et une guerre stratégique entre les charnières. Voilà quelle a été la couleur d'un match serré et disputé jusqu'au bout. Il a fallu une erreur des Clermontois pour que Toulouse aille derrière la ligne. La seule fois du match. Aux abords d'un ruck sur les 22 mètres, Huget prenait Pierre de vitesse à l'intérieur et fonçait derrière la ligne. Il voyait deux défenseurs revenir et jetait son ballon par-dessus son épaule. Maxime Médard était à l'affût pour marquer le premier essai, après arbitrage vidéo (34e, 10-3). Toulouse frappait le premier. Ce sera suffisant.

Les ballons grattés toulousains

C'est d'ailleurs dans cette zone que les Toulousains se sont montrés les plus dangereux. Hosea Gear prenait une nouvelle fois la défense au ras des Clermontois à revers à la 40e. Hormis ça, les Rouge et Noir ont longtemps buté sur la défense agressive des Auvergnats. Les deux équipes s'en remettaient aux pieds de leurs buteurs (Doussain et James) pour marquer des points. Trois pénalités de James laissaient l'ASMCA à portée de tir des Toulousains à la pause (13-9). C'est aussi dans les rucks que le Stade a construit son succès, autour des nombreux ballons récupérés par Dusautoir, ou en fin de match, par Tekori (70e).

En deuxième période, la justesse du jeu au pied de Jean-Marc Doussain a permis aux Toulousains de souffler. Le demi d'ouverture, probable sélectionné dans la liste de PSA (divulguée lundi), a réalisé une excellente partie, dans l'animation, comme en défense. A la 72e, il assénait un terrible plaquage à Nalaga. Au pied, il ajouta un drop (44e) et une pénalité (57e). En défense, Toulouse a fermé tous les espaces. Clermont avait pourtant le sourire sur la pénalité réussie par Delany (74e), synonyme de bonus défensif (19-12). La semaine prochaine, les deux équipes retrouveront la H Cup. Un autre défi.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |