Ngwenya - Biarritz - 4 octobre 2013 - Icon Sport
 
Top 14

13e journée Top 14 - BOPB-UBB (15-22): Bordeaux-Bègles souffle, Biarritz rechute

Bordeaux-Bègles souffle, Biarritz rechute

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/11/2013 à 21:12 -
Par Clément Mazella - Le 30/11/2013 à 21:12
En chutant à Aguilera contre Bordeaux-Bègles, Biarritz a terminé la phase aller en position de lanterne rouge (15-22). La situation se complique pour le BOPB.
 

Première victoire à l’extérieur de la saison de Top 14 pour l’Union Bordeaux-Bègles. Au bout du suspense, les hommes de Raphael Ibanez remportent un succès probant à Aguiléra (22-15) grâce à trois essais et ce malgré une première période plus que moyenne. Pour sa part, le Biarritz olympique, alors qu’il avait le match en main, peut nourrir bien des regrets et a payé cher son indiscipline. Les hommes de Didier Faugeron accusent leur 10e défaite en Top 14.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour décrocher ce succès, l’Union Bordeaux-Bègles a puisé dans ses ressources et a fait preuve d’une véritable force de caractère. Dans une première période bien fébrile de part et d’autre, l’UBB débutait le match tambours battants et se montrait dominateur territorialement et en mêlée mais n’arrivaient pas à concrétiser notamment par le pied de Bernard (2/3). Le vent dans le dos, les Girondins ne faisaient pas toujours les bons choix et rendaient trop de ballon à des Basques qui n’en demandaient pas tant. Des Biarrots qui faisaient alors le dos rond et se montraient opportunistes profitant des fautes des Girondins. Et ce sont bien eux qui marquaient le premier essai de la partie, sur contre et donc un peu contre le cours du jeu, via l’ouvreur Yachvili (7-3). Le Biarritz olympique menait à la pause mais rien n’était fait dans une partie bien brouillonne.

Une indiscipline qui coûte cher

Au retour des vestiaires, les Biarrots avaient bien l’intention de ne pas laisser passer ce troisième succès de rang et marquait d’entrée via l’ailier américain Ngwenya (12-3). Alors que l’on croyait les Basques enfin libérés, ils s’auto-sabordaient. Bien trop indisciplinés, le carton jaune finissait par tomber à l’encontre du capitaine Harinordoquy (50e) et la sanction ne se faisait pas attendre. La multiplication des ballons portés, véritables fers de lance de l’attaque girondine, couplés à un coaching efficace faisaient perdre tout espoir à des Biarrots dépassés. Trois essais (Madaule, Talebula et Rey) plus tard et les Bordelo-Bèglais décrochaient leur première victoire à l’extérieur de la saison de Top 14 (22-15).

Grâce à ce succès, l’Union Bordeaux-Bègles pointe désormais à la neuvième place du classement et s’éloigne peu à peu de la zone de relégation avant la coupure européenne. Pour sa part, le Biarritz olympique accuse un sérieux coup d’arrêt après deux victoires de rang. Le BOPB, toujours lanterne rouge, accuse désormais huit points de retard sur Oyonnax, son prédécesseur au classement.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×