Top 14 > - Montpellier

11e journée Top 14, MHR-FCG - Alexandre Bias: "Grenoble ne vient pas en victime"


Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/10/2013 à 17:24 -
Par Midi Olympique - Le 30/10/2013 à 17:24
Bias: "Grenoble ne vient pas à Montpellier en victime"Restant sur deux défaites consécutives, Montpellier doit se relancer ce week-end avec la réception de Grenoble, invité surprise de la lutte à la qualification cette saison.
 

Lors du match contre Oyonnax, les Grenoblois se sont beaucoup appuyés sur des groupés pénétrants et sur une grosse mêlée. Comment analysez-vous cette performance ?

Alexandre BIAS: On n’a pas encore eu le temps d’analyser leur phase de conquête mais on sait que c’est costaud. On a juste regardé pour le moment les quelques défaillances qu’ils peuvent avoir défensivement. On les a déjà joués en match amical et on s’est fait secouer en mêlée, ils ont aussi gagné contre le Racing Métro grâce à une grosse mêlée. On va s’y préparer, il nous manque plusieurs joueurs, on va travailler comme il faut mais on s’attend à quelque chose de compliqué.

Vos deux équipes se ressemblent-elles dans le jeu qu’elles développent ?

A.B.: Pas forcément, nous nous adaptons un petit peu à l’adversaire qu’on a en face. Mais on s’attend à ce que pour eux, dans un match à l’extérieur, ils nous éprouvent devant, ils nous empêchent d’avoir des bons ballons. À nous d’être meilleurs.

Que vous a-t-il manqué à Bayonne pour que vous vous incliniez malgré votre domination en conquête ?

A.B.: On n’a pas réussi à se créer assez d’opportunités. On avançait bien dans les groupés, donc on n’a pas trop dévié le ballon. Les conditions étaient aussi particulières, le ballon était assez glissant, on a pris des essais un peu casquette assez tôt dans le match donc on n’a pas voulu se lancer dans un jeu trop débridé pour ne pas se tuer. Il ne nous a pas manqué grand chose. Peut-être finir sur une ou deux actions, ça ne s’est pas joué à grand chose dans ce match.

Il faudra vous lâcher un peu plus à domicile ?

A.B.: Oui c’est sûr, on sera dans de meilleures conditions et on n’aborde pas le match de la même manière du tout.

Pouvez vous nous dresser le portrait de cette équipe de Grenoble, ses forces et ses faiblesses ?

A.B.: C’est costaud, ils ont réussi plusieurs exploits. Les Grenoblois ont battu Toulon chez eux, ce que nous n’avons pas réussi à faire. Ils ont gagné au Racing Métro, nous n’avons pas encore réussi à gagner chez un gros. Nous allons donc nous mesurer à une équipe très solide sur ses bases qui vient, je pense, pour prendre des points. Grenoble ne vient pas en victime.

Pensez-vous à des individualités à museler ?

A.B.: Oui notamment, Julien Caminati qui a de grosses qualités. Il est puissant, il a un gros jeu au pied, c’est un joueur complet qui peut créer des exploits. Benjamin Thiéry est aussi à surveiller, on le connaît bien ici. Ils ont plusieurs joueurs de qualité. Ça va être un match compliqué.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×