Top 14

Yannick Caballero (Castres): "Élever notre niveau de jeu"

Samedi, Castres se déplace au Racing-Metro à l'occasion de la dernière journée de la phase régulière et n'a besoin que d'un point de bonus défensif pour s'assurer un barrage à domicile. Selon le flanker Yannick Caballero, pour dépasser le stade des demi-finales qu'ils avaient atteint la saison passée, son équipe doit désormais franchir un cap dans le jeu. 

 
Caballero: "Élever notre niveau de jeu" - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Cette coupure vous a-t-elle fait du bien avant d’entrer en mode phase finale ?

Yannick CABALLERO: Les coupures ne nous réussissent pas souvent ici, mais on s’est tout de suite mis dans le bain. Nous savons que cela va être très difficile face au Racing. Nos adversaires ont un peu plus de pression que nous, mais on se doit d’aller faire un résultat là-bas. Nous allons nous y rendre sans faire aucun calcul, avec l’objectif de gagner le match car derrière, les phases finales s’enchaînent et nous devons élever notre niveau de jeu dès maintenant.

Avez-vous tout de même l’obsession d’assurer ce barrage à domicile qui vous tend les bras ?

Y.C: Oui, c’est certain, un barrage à domicile est un petit plus, même si cela nous avait joué des tours il y a quelques années contre Montpellier (en 2011 N.D.L.R). Mais lorsque l’on est en phase finale, il faut gagner tous les matchs, donc si accueillir est un avantage, on fera également le nécessaire pour aller chercher une demie en cas de déplacement.

Que craignez-vous chez cette équipe du Racing-Metro ?

Y.C: Les Racingmen étaient récemment sur une excellente dynamique avec beaucoup de confiance, ils jouaient libérés. Rien à voir avec la formation que l’on a affronté en début de saison. Ils sont très solides devant et disposent de quelques individualités à surveiller derrière. Nous avons vu à la vidéo ce qu’il fallait faire et ne pas faire contre eux. Nous devrons impérativement imposer notre rythme.

Sentez-vous ce groupe capable de franchir un palier supplémentaire ?

Y.C: J’espère que l’on fera au moins aussi bien que l’année passée où nous étions allés en demi-finale. Mais après, cela va être très dur, car on voit qu’il y a deux gros morceaux en haut qui devraient toutefois laisser quelques plumes en H Cup, même s’ils ont l’effectif pour jouer sur les deux tableaux. Tout est possible sur un match, nous croyons en nos chances.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |