Rudi Wulf - Auckland Blues - Mai 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Wulf, une pointure de plus dans l'armada de Toulon

Wulf, une pointure de plus dans l'armada de Toulon

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/09/2012 à 18:15 -
Par Rugbyrama - Le 04/09/2012 à 18:15
Après avoir laissé un excellent souvenir de son passage lors de la saison 2010-2011, l'ailier international néo-zélandais, Rudi Wulf, va à nouveau débarquer à Toulon. Il s'est officiellement engagé pour trois saisons en faveur du RCT.
 

C'est désormais une question de semaines. L'ailier all black, Rudi Wulf (5 sélections) va de nouveau porter le maillot de Toulon très prochainement. Plus exactement quand son équipe actuelle de North Harbour sera éliminée du NPC, le championnat des provinces néo-zélandaises, que le joueur dispute en ce moment. En effet, Wulf s'est officiellement engagé en ce début de semaine pour les trois prochaines saisons en faveur du RCT. Un club dans lequel il avait évolué lors de l'exercice 2010-2011, laissant un excellent souvenir sur la rade et devenant alors un élément indispensable de l'équipe alors entraînée par Philippe Saint-André. Titularisé au total à vingt-huit reprises, il avait notamment inscrit cinq essais mais avait dû quitter la France à la fin de la saison pour des raisons personnelles et rejoindre son pays natal (il est né à Auckland). Il s'était engagé aux Auckland Blues, avec qui il vient de jouer le Super 15. "Il était parti et il souhaitait vraiment revenir. Il est toulonnais dans l'âme", a commenté dans La Provence, le président varois, Mourad Boudjellal.

Le premier choix

Rien d'étonnant donc à ce que les dirigeants toulonnais aient jeté leur dévolu sur un joueur qu'ils connaissent parfaitement et dont l'intégration devrait ainsi être grandement facilitée. A la recherche d'un ailier supplémentaire depuis de longues semaines, le staff du club s'était également intéressé au Néo-Zélandais Rico Gear ou encore à l'ancien Briviste Ronnie Cooke, qui s'est depuis engagé comme joker médical à Grenoble. Finalement, c'est Wulf, le premier choix, qui va débarquer et renforcer une ligne de trois-quarts déjà impressionnante. A son poste, il sera en concurrence par l'international français Alexis Palisson, son compatriote néo-zélandais David Smith, le prometteur Vincent Martin et le polyvalent Benjamin Lapeyre.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×