Julien JANAUDY Jean Francois COUX - 20.06.2011 - Reprise entrainement - Agen - Icon Sport
 
Top 14

Top 14, USO - Jean-François Coux: "Oyonnax, le dernier bastion du club famille"

Coux: "Oyonnax, le dernier bastion du club famille"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 14/08/2013 à 16:02 -
Par Midi Olympique - Le 14/08/2013 à 16:02
Ailier international expérimenté, habitué des terrains de Top 14 (11 saisons à Bourgoin), Jean-François Coux commence ce samedi face à Bayonne sa première saison dans l'effectif haut-bugiste. Une nouvelle aventure qu'il commence avec beaucoup d'envie et un désir d'apporter sa connaissance du plus haut niveau.
 

Comment se passe votre intégration à Oyonnax?

Jeff COUX: Ça se passe très bien, j'y retrouve ma région d'origine. Je connaissais déjà Christophe Urios qui m'a entraîné à Bourgoin et pas mal de joueurs avec qui j'ai joué comme Florian Denos et Silvère Tian. L'effectif est composé de beaucoup d'anciens Berjalliens et d'Agenais. J'ai choisi Oyonnax parce que c'est un groupe qui correspond à ce que je cherchais, un club qui a des valeurs, comme le dernier bastion du club famille dans ce milieu professionnel. Je trouve que c'est un beau défi à relever pour le maintien.

Après une blessure qui vous a laissé six mois à l'arrêt l'année dernière, arrivez-vous à retrouver votre meilleur niveau?

J.C.: Oui ça va beaucoup mieux, même si c'est difficile quand cela vous arrive à 31 ans... Les blessures aux ligaments croisés durent toujours longtemps, mais j'ai retrouvé de très bonnes sensations sur les matchs de préparation. J'ai eu pas mal de temps de jeu à Agen l'année dernière, ce qui m'a permis de me remettre en forme.

On promet souvent l'enfer au promu, quel est l'état d'esprit du groupe?

J.C.: Nous savons que ce sera très difficile, mais nous avons un groupe très fort. Le recrutement s'est fait dans la continuité pour que les nouveaux s'intègrent bien. C'est un groupe qui est très soudé et qui connaît sa valeur. Certes, certains nous promettent l'enfer, mais nous savons où nous allons et nous n'allons pas jouer les victimes.

Icon Sport

Pour votre première journée, prendre Bayonne chez eux est toujours compliqué, surtout après leur sans faute en matchs de préparation. Globalement, le calendrier de début de saison ne vous épargne pas...

J.C.: Oui c'est une grosse équipe, avec un gros budget, de très bon joueurs. Ils ont fait une saison correcte l'an dernier, ils ont beaucoup d'ambitions maintenant. Mais nous allons aller à Jean-Dauger avec de l'envie. Nous voulons bien figurer. Toutes les équipes sont au même niveau dans ce Top 14. Nous ne préoccupons pas vraiment du calendrier, tous les matchs seront difficiles.

Qu'est-ce que vous souhaitez apporter à votre nouveau club d'Oyonnax?

J.C.: Tout ce que je peux, à commencer par mon expérience, depuis que je joue en Top 14. Faire une bonne saison, profiter et aider le club à se maintenir. La transition de Pro D2 à Top 14 a provoqué une forte émulation à Oyonnax, nous sentons un engouement extraordinaire pour le club dans la ville.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×