David AURADOU - 30.03.2013 - Stade Francais Toulon - Icon Sport
 
Top 14

Top 14: Le Stade français va se séparer de David Auradou

Le Stade français va se séparer d’Auradou

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/04/2013 à 11:19 -
Par Midi Olympique - Le 06/04/2013 à 11:19
David Auradou ne sera plus l’entraîneur des avants parisiens la saison prochaine. La décision des dirigeants lui a été signifié jeudi soir. Et le staff technique l’a annoncé aux joueurs vendredi matin en marge du dernier entraînement avant le départ pour Bath, où le Stade français dispute ce samedi son quart de finale de Challenge européen.
 

Il y a deux semaines, le Stade français avait annoncé par communiqué que le directeur sportif Richard Pool-Jones reprenait sa place de vice-président du conseil d’administration en charge du développement sportif et commercial et que ce dernier, souhaitant "privilégier ses futures fonctions" avait pris la décision de ne plus assurer la supervision du staff technique "pour se consacrer à la préparation de la saison prochaine". Un communiqué sans surprise tant les dernières semaines s’étaient révélées compliquées entre Pool-Jones et certains de ses joueurs. Dans la foulée, le quotidien "Le Progrès" avait annoncé que Gonzalo Quesada avait accepté de reprendre le rôle de directeur sportif, provoquant la colère de Christophe Laussucq, en charge des trois-quarts et du mouvement général, annonçant immédiatement à ses dirigeants son intention de quitter le club à la fin de son présent contrat en juin 2013.

Quid de David Auradou ?

Seul l’avenir de l’entraîneur des avants David Auradou, sous contrat jusqu’en juin 2014, demeurait en pointillé, même si depuis plusieurs semaines, les dirigeants parisien réfléchissaient à une solution sans lui. Depuis jeudi soir, l’affaire est donc entendue. Après un entretien avec ses dirigeants, l’ancien deuxième ligne emblématique du club parisien est fixé sur son avenir. Il s’est en effet vu signifier qu’il ne serait plus l’entraîneur des avants stadistes la saison prochaine, malgré un travail efficace dans le secteur de la conquête et du jeu d’avants.

Évidemment, la nouvelle n’a pas tardé à s’ébruiter puisque dès vendredi matin, Christophe Laussucq et David Auradou ont profité du dernier entraînement, avant le départ pour Bath où le Stade français dispute ce samedi son quart de finale de Challenge européen, pour annoncer la nouvelle à certains joueurs parisiens. Une nouvelle qui a évidemment ému certains éléments, s’interrogeant notamment sur la pertinence d’une telle annonce vingt-quatre heures seulement avant le match le plus important de la fin de saison parisienne.

Faire place nette

En tout état de cause, il semble bien que le président du Stade français Thomas Savare et son équipe aient décidé de faire place nette afin de faciliter l’arrivée de Gonzalo Quesada avec un staff étoffé. Un staff sans Simon Raiwalui qui devrait rester fidèle au Racing-Metro 92, mais avec Patricio Norigea et un squad complet dédié à la préparation physique.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×