Icon Sport

Top 14, Bayonne-Grenoble - Christian Lanta: "Nous devons nous racheter"

Lanta: "Nous devons nous racheter"
Par Midi Olympique

Le 10/04/2013 à 16:12

Humiliés par Bordeaux-Bègles lors de la précédente journée (39-13), les Bayonnais, à commencer par leur coach Christian Lanta, entendent bien montrer un autre visage samedi lors de la réception de Grenoble, dans le cadre de la 24e journée de Top 14.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

À trois match de la fin du championnat, qu’est ce qui vous guide aujourd’hui ?

Christian LANTA: Nous sommes guidés par deux choses. La première est qu’on a plus perdu depuis septembre à Jean-Dauger et on se doit donc de remporter les deux matchs qui nous attendent devant notre public face à Grenoble et Montpellier. Et puis nous devons nous racheter de notre match face à Bordeaux où nous avons été coupables à Bordeaux. Il y a eu un relâchement et on doit se remettre en question par rapport à ça, à nous de pratiquer le meilleur rugby possible, samedi contre Grenoble.

Ce relâchement, après une série de victoires, vous a mis en colère ?

C. L.: Les joueurs étaient sous pression depuis des mois et je pense que la très belle fête à Anoeta lors de la victoire contre Toulon est la cause de ce relâchement, même s’il est inconscient. Le niveau des équipes en Top 14 fait qu’on n’a pas le droit à l’erreur. À nous d’en tirer des leçons.

Affronter une équipe comme Grenoble, qui reste sur cinq défaites consécutives, est-ce inquiétant ou rassurant pour un entraîneur ?

C. L. Leur dernière victoire à l’extérieur remonte à la première journée à Bordeaux, donc on se doute qu’ils se rendront à Bayonne avec énormément d’envie. Cela promet un match intéressant avec deux équipes qui auront à cœur de produire le meilleur rugby possible. Même après cinq défaites, Grenoble représente un réel danger.

Vous vous êtes entraînés sans Christophe Deylaud ce matin, est-ce que cela accentue la pression sur vous ?

Non, c’était un plaisir, l’entraînement a été très bon.

0
0