Top 14

Top 14, 25e journée - Bordeaux-Bègles en tenue de gala

Assuré d’être maintenu, Bordeaux-Bègles reçoit Biarritz dans le prestigieux stade de Chaban-Delmas. Faible enjeu sportif, grand stade, équipes en réussite sur le plan offensif, sans oublier les adieux de Camille Lopez... Ce derby de l’Aquitaine donne de bonnes raisons à l’UBB de se mettre sur son trente-et-un.

 
Bordeaux-Bègles en tenue de gala - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Les supporters girondins en salivent d’avance. Certes, leur équipe n’aura plus rien à jouer pour cette réception de Biarritz. Victoire, défaite, peu importe, pour une fois! Et c’est tant mieux. Car l’UBB est déjà sûre de garder sa place dans l’élite pour la saison prochaine. Quel est donc l’intérêt de cette rencontre? Le spectacle. Car tout indique que ce match sera un véritable festival offensif. Voilà en effet de longues semaines que les deux formations enchaînent les matchs en marquant plus (voire beaucoup plus) de trente points, et prennent du plaisir sur le terrain.

Biarritz a ainsi perdu avec la manière la semaine dernière, à l'Usap (33-28): "Nous n'avons pas gagné à Perpignan mais dans l'ensemble, nous avons fait un bon match. L'idée à présent, c'est de ne rien lâcher parce qu'un rien pourra être déterminant et faire la différence. Continuons à prendre du plaisir sur le terrain comme en dehors", assure le demi de mêlée biarrot, Yann Lesgourgues, sur le site internet du club basque. L'Union, quant à elle, a marqué une moyenne de 34 points sur ses trois derniers matchs (40 contre le Stade montois, 39 contre Bayonne, et 23 à Castres.

La der’ de Lopez

Pour couronner le tout, Météo France annonce des conditions idéales à la pratique du rugby sur Chaban-Delmas: temps sec et ensoleillé, température modérée. Bref, l’idéal pour jouer au rugby, et offrir un spectacle sublime aux amateurs girondins. "J'espère sincèrement que ce sera un match ouvert, que nos supporters et nos partenaires assisteront à une très belle partie. Je souhaite que le stade soit comble parce que c'est formidable de jouer à Chaban-Delmas dans cette ambiance de folie avec plus de 30 000 supporters, les chansons, la hola, les drapeaux, les clameurs", a affirmé le centre bordelo-béglais, Félix Le Bourhis, sur le site de l'UBB. Une vraie fête, en réalité.

Une fête aux allures de cérémonie d’adieux, aussi. En effet, l’ouvreur Camille Lopez disputera son dernier match avec son club devant son public, après quatre années de bons et loyaux services. Celui qui fut repéré par Vincent Etcheto alors qu’il évoluait en Fédérale 1, à Mauléon, saluera ainsi une dernière fois le public girondin, avant de rejoindre les rangs de l’Usap. Le staff a déjà préparé sa sortie : après avoir débuté la partie, il cèdera sa place à son homologue argentin, Nicolas Sanchez: "Chacun aura sa mi-temps, assure Vincent Etcheto, Nicolas mérite de jouer car il a effectué une très bonne prestation à Castres. Ainsi, le scénario idéal serait que Camille joue toute la première mi-temps, et sorte à la 41e minute, sous l’ovation du public à qui il pourra dire au revoir."

 - Midi Olympique
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |