Nagusa - Montpellier Mont de Marsan - 1 novembre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Top 14 - 23e journée - Mont-de-Marsan-Montpellier (17-30) - Montpellier à l'expérience

Montpellier à l'expérience

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/03/2013 à 21:14 -
Par Rugbyrama - Le 30/03/2013 à 21:14
Montpellier a su se montrer concentré et efficace pour venir à bout de Mont-de-Marsan, la lanterne rouge (30-17). Cela sent bon les phases finales pour le MHR.
 

Les Montpelliérains ont assuré l'essentiel sur cette rencontre face à un Mont-de-Marsan valeureux. Ce match était capital pour les Héraultais dans l'optique de la qualification. Face à eux une équipe montoise vexée de sa défaite la semaine dernière, qui souhaitait montrer un tout autre visage aujourd'hui. Un début de match parfait côté montpelliérain avec un jeu basé sur la vitesse d'exécution et un jeu de mouvement. Dès le coup d'envoi, Bustos Moyano ouvrait le score sur une pénalité face aux poteaux (0-3). Les Montois essayaient de jouer dans le camp du MHR, mais la pression défensive était forte, les Landais balbutiaient leur rugby et commettaient beaucoup de fautes. Bustos Moyano en profitait pour creuser l'écart à la 7e minute sur une nouvelle pénalité (0-6). Sur l'action suivante, les Montois commettaient une faute de main et François Trinh-Duc se saisissait du ballon, effectuait une percée de 40m pour aller marquer le premier essai du match entre les poteaux (0-13).

Le MHR continuait sa pression défensive sur le Stade montois à la 16e minute, suite à une mêlée, les avants montpellierains insistaient au ras, Tomas écartait petit côté et trouvait Amorosino en bout de ligne (0-20). On était à la 20e minute, les Landais étaient aux abois et tout le monde dans le stade pensait que le Stade montois allait passer un mauvais moment. Mais les Landais, malgré la descente en Pro D2, voulaient sauver l'honneur. Deux minutes après avoir encaissé l'essai, les Montois investissaient le camp montpelliérain et marquaient par l'intermédiaire de Lewaravu, très en vue durant cette rencontre (7-20). Coup dur pour le MHR à la 22e minute, Julien Tomas, victime d'un KO était obligé de céder sa place à Paillaugue, sa présence pour le quart de finale de H Cup étant compromise. Une pénalité de chaque côté portait le score à 10-23. Durant les dix dernières minutes, les Montois pilonnaient la ligne d'en-but de Montpellier, la défense du MHR pliait, mais ne rompait pas. Gorgodze écopait d'un carton jaune pour une énième faute de sa part.

Des regrets pour Montpellier

Lors de la deuxième mi-temps, les Montois repartaient sur le même schéma de jeu qu'à la fin de la première période avec un jeu axé sur les avants et les "pick and go". À la 44e minute de jeu, début de bagarre à la suite d'une mêlée et les deux talonneurs écopaient d'un carton rouge. Le MHR jouait à 13 contre 14 mais cela ne l'empêchait pas d'aggraver le score par l'intermédiaire de Gard, après une nouvelle perte de balle des Montois, les hommes de Fabien Galthié jouaient au pied, Gard récupèrait le ballon et filait dans l'en-but montois (10-30).

Sur le coup d'envoi, une nouvelle fois, les Montpelliérains étaient sanctionnés par l'intermédiaire de Fakaté, auteur d'un croche-patte à la limite du tacle et l'arbitre lui infligeait un carton jaune. Le rythme faiblissait et l'heure des changements était arrivée pour les deux équipes jusqu'à la 60e minute où les Landais imposaient une nouvelle fois le défi physique et marquaient un nouvelle essai transformé (17-30). Le score n'évoluera plus jusqu'à la fin du match, celle-ci se résumera à une gestion du match de la part du MHR en vue du match de la semaine prochaine en H-Cup et quelques prises de bec entre les deux équipes quelque peu frustrées par leur prestation, le MHR pour ne pas avoir pris le bonus offensif et le Stade montois pour avoir loupé son début de match.

Le MHR s'en sort avec une nouvelle victoire mais avec un dixième match sans bonus offensif, ce qui pourrait lui coûter cher à la fin de la saison régulière avec un calendrier compliqué (Toulouse, Bayonne) et un dernier match décisif contre Perpignan à domicile. Pour leur part, les Montois peuvent se mordre les doigts de ne pas avoir produit ce jeu depuis le début de la saison, car ils ont montré qu'ils avaient les moyens de se battre pour le maintien, dommage !

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×