Daniel Rossouw - 23.03.2013 - Bayonne Toulon - Icon Sport
 
Top 14

Top 14, 23e journée: Depuis quand Toulon n’a pas subi deux revers consécutifs en championnat ?

Depuis quand Toulon n’a pas subi deux revers consécutifs en championnat ?

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 28/03/2013 à 16:46 -
Par Midi Olympique - Le 28/03/2013 à 16:46
Sur quelles armes vont s’appuyer les Toulousains et les Racingmen ? Montpellier est-il toujours aussi efficace en attaque que les autres années ? Les enjeux de la 23e journée en questions.
 

Depuis quand Toulon n’a pas subi deux revers consécutifs en championnat ?

Cela fait presque un an jour pour jour que Toulon n’a pas perdu deux fois d’affilé en championnat. Cette situation s’était produite la saison dernière sur les journées 22 et 23. Toulon s’était d’abord incliné à Brive 14 à 9 avant de s’incliner à nouveau à Agen 22 à 13.

Sur quelles armes vont s’appuyer les Toulousains et les Racingmen ?

Chacun a choisi ses armes, comme les statistiques du Racing et de Toulouse en attestent. Le Racing est la première défense du championnat avec 348 points encaissés en 22 matchs, soit une moyenne de 15.8 points par match. A l’inverse, le Stade toulousain s’affiche comme la deuxième attaque de ce championnat avec 593 points inscrits, soit une moyenne de 26.9 points par match.

Montpellier est-il toujours aussi efficace en attaque que les autres années ?

Non. Depuis quelques années, Montpellier figurait toujours parmi les meilleures attaques du championnat (troisième en 2011/2012 et cinquième en 2010/2011). Cette année, Montpellier a du mal. Les Héraultais ne pointent qu’à la huitième place des attaques de Top 14. Le MHR serait bien inspiré de retrouver sa fougue en attaque pour venir jouer les trublions parmi les six premiers.

Biarritz et Grenoble, improbables jumeaux ?

Sur le plan des statistiques, la ressemblance est frappante. Biarritz est neuvième, Grenoble huitième. De plus, seulement deux points séparent les deux équipes au classement. Ensuite, les deux équipes ont perdu onze fois cette année, mais Grenoble comptabilise une victoire de plus que le BO qui a concédé un match nul. Du coup, ils ont amassé chacun cinq bonus depuis le début de la compétition. Au niveau de la différence de points, Biarritz est à – 66 et le FCG à – 53. Les Basques ont inscrit 392 points et en ont encaissé 458, alors que les Isérois ont marqué 408 points et en ont encaissé 461. Leurs statistiques sont étonnement proches à tous les niveaux ce qui prouve que le match de ce week-end sera extrêmement disputé.

Depuis quand Agen n’a plus gagné à Clermont ?

La dernière victoire agenaise au Michelin remonte à onze ans. C’était le 23 février 2002, les Agenais, récents vice-champions de France, étaient venus s’imposer en Auvergne sur le score de 27 à 19. Les seuls rescapés de ce match sont Clermontois, Elvis Vermeulen et Aurélien Rougerie, qui avait d’ailleurs marqué un essai ce jour là.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×