Top 14

Présentation Bayonne: S’affirmer et rêver

Si, pour la première fois depuis son retour dans l’élite, Bayonne a devancé Biarritz au classement final la saison dernière, il s’agira cette année de confirmer ses progrès pour s’offrir une fin de saison à suspense.

 
Bayonne: S’affirmer et rêver  - Rugby - Top 14Icon Sport
 

Aviron Bayonnais

Présentation Bayonne: S’affirmer et rêver - Rugby - Top 14 Fondé en 1904
Stade: Stade Jean Daugé (17000 places)
Président: Alain Afflelou
Entraîneurs: Christian Lanta et Christophe Deylaud
Classement saison 2012-2013: 8e du Top 14
Palmarès: Champion de France 1913, 1934, 1943 ; Challenge Yves du Manoir 1936, 1980

L'OBJECTIF: L’Europe

Huitième du Top 14 la saison dernière à l’occasion du premier exercice du tandem Lanta-Deylaud en terres basques, l’Aviron bayonnais essayera obligatoirement de faire mieux en 2013-2014. S’ils ont terminé à seulement quatre points de Perpignan et donc d’une place en H Cup l’année passée, les coéquipiers de Mark Chisholm auront certainement l’Europe dans un coin de la tête, d’autant plus que le recrutement semble à la fois ciblé et judicieux avec un bon nombre d’anciens Agenais que les anciens entraîneurs du SUALG ont déjà eus sous leurs ordres.

LA STAR: Joe Rokocoko

Présentation Bayonne: S’affirmer et rêver - Rugby - Top 14 Repositionné au centre durant toute la fin de saison dernière, l’ancien All Black Joe Rokocoko a enfin semblé avoir pris la mesure du Top 14 après un an et demi d’adaptation compliquée. En témoignent ses 23 titularisations en 2012-2013. Il est un élément incontournable de la ligne d’attaque de l’Aviron. À 30 ans (68 sélections, 46 essais), l’ancien joueur des Auckland Blues aura à coup sûr un rôle essentiel à jouer la saison prochaine et devra confirmer les progrès entrevus cette année.

LE JOUEUR A SUIVRE: Stephen Brett

Demi d’ouverture néo-zélandais passé par les Crusaders, les Blues et le Japon, Stephen Brett débarque en France après l’avoir découverte lors de la Coupe du monde des -21 ans, en 2006. Considéré à une époque comme "le futur Dan Carter", Brett a peiné pour confirmer ce statut, n’étant jamais sélectionné avec les All Blacks. À 27 ans, il débarque à Bayonne pour devenir le maître à jouer de l’Aviron et certains voient en lui l’un des futurs meilleurs numéros 10 du Top 14.

LE DEPART QUI FAIT MAL: Benjamin Boyet

À bientôt 34 ans et après trois saisons à Bayonne, Benjamin Boyet a choisi de mettre un terme à sa carrière professionnelle en rejoignant le club du CS Villefranche en Fédérale 2. S’il n’avait disputé que seize matchs l’année dernière, souvent relégué derrière Jacques-Louis Potgieter dans la hiérarchie des ouvreurs, les supporters de l’Aviron retiendront cependant longtemps la pénalité gagnante de l’ancien Berjallien lors du derby face à Biarritz. Ce soir-là, lors de la septième journée à Aguiléra, les hommes de Christian Lanta et Christophe Deylaud avaient dû attendre la sirène et un coup de pied en coin de Boyet pour célébrer leur courte victoire (16-15).

LES MOUVEMENTS

Arrivées: Bustos Moyano (Montpellier), Fonua, Vaka, monribot, Muller, Fa’aoso (Agen), Brett (Toyota Verblitz), Belie (Racing-Métro), Van Rensburg (Lions)

Départs: Heymans, Linde, Carillo (Arrêt), Visensang (prêt, Albi), Desmaison (Racing-Métro), Lacroix, Graham (UBB), baget (Béziers), Garcia (Castres), Boyoud, Potgieter (Dax), Mazars (Agen), Rouet (narbonne), Boyet (Villefranche), Avril

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |