Lassalle - Oyonnax - Décembre 2012 - Icon Sport
 
Top 14

Oyonnax - Thibault Lassalle: "Cela peut être grandiose"

Lassalle: "Cela peut être grandiose"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/07/2013 à 09:28 -
Par Midi Olympique - Le 16/07/2013 à 09:28
Promu avec Oyonnax, le deuxième ligne Thibault Lassalle a hâte de regoûter au Top 14 durant la saison à venir, et se délecte déjà des grandes affiches qui auront lieu à Charles-Mathon.
 

Un mois après avoir repris, avez-vous pu remarquer des différences avec une préparation de Pro D2 ?

Thibault LASSALLE: J’ai l’impression que l’encadrement a gardé la même trame de travail car celle-ci avait plutôt bien fonctionné l’année dernière. Nous nous sommes très vite replongés dans le rugby en intégrant le physique dans des exercices avec ballon, et les fins de semaine étaient souvent agrémentées de mini-stages afin de renforcer la cohésion du groupe et de découvrir les nouvelles recrues. Toutefois, le fait d’être en Top 14 conduit tout le monde à enclencher la vitesse supérieure.

Vous bénéficiez actuellement d’une semaine de vacances. Est-ce important à un mois de la reprise du championnat ?

T.L: Nous avons pas mal avancé dans la préparation en conservant le même projet de jeu auquel sont venues se greffer quelques évolutions, mais nous venons de passer quatre semaines dures et éprouvantes, donc c’est bien de couper un petit peu. Cela va nous permettre de recharger les batteries car le début de saison va être très long puisqu'une douzaine de matchs vont s’enchainer entre le Top 14 et la coupe d’Europe. L’année dernière, le staff nous avait fait confiance en nous accordant des semaines off et cela s’était très bien passé, donc l’expérience a été renouvelée.

Comment allez-vous aborder la saison qui se profile ?

T.L: On sent une grosse excitation au sein du groupe car la plupart des joueurs ont très peu goûté au Top 14 et leurs expériences avec ce championnat ne se sont pas toujours bien terminées. C’est difficile de dire ce qu’on ressent mais la motivation est vraiment immense, car ce groupe a de la fierté et il n’a pas envie d’être ridicule.

Personnellement, vos deux saisons dans l’élite avec Agen ont été marquées par les blessures. Êtes-vous animé par un sentiment de revanche ?

T.L: C’est vrai que j’ai été opéré des deux genoux durant cette période donc je n’ai presque pas pu réellement y goûter. J’ai vraiment hâte de jouer dans ce championnat magnifique qui évolue tout le temps et qui est composé de joueurs magnifiques.

Y a t-il des joueurs que vous rêvez d’affronter ?

T.L: Plus que des joueurs, ce sont les grandes équipes du Top 14 qui me font rêver et face auxquelles j’ai envie de jouer. Faire venir ces formations à Charles-Mathon va être fantastique. Ne serait-ce que la première rencontre à domicile lors de la deuxième journée, contre Clermont, me fait saliver d’avance.

L’ambiance qui règne dans votre stade peut-elle jouer un rôle dans votre quête du maintien ?

T.L: Je pense effectivement que cela peut nous aider, car nous avons réussi la saison dernière à faire de cette enceinte une forteresse au sein de laquelle personne n’est venu gagner. Après, il ne faut pas se leurrer, les autres équipes composées d’internationaux ne vont pas être effrayées avant de se rendre à Oyonnax, c’est davantage un plus pour nous. Nous connaissons les efforts du club et des collectivités pour rendre le stade utilisable en Top 14 donc nous avons à cœur de les remercier en donnant tout. Ce stade plein face aux meilleures équipes de France, cela peut être grandiose si nous sommes à la hauteur.

Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×